Lancement de « Laïcs en Mission » : pour annoncer tous ensemble l’Evangile…

Chers Frères et Sœurs en Christ,

Depuis sa création, le SEDIFOP a pour mission de donner les grandes bases du Mystère du Christ aux laïcs, pour leur édification personnelle, et pour leur permettre de s’engager le mieux possible dans l’Eglise afin de participer activement, d’une manière ou d’une autre, à l’annonce de « la Bonne Nouvelle de Jésus Christ » (Mc 1,1).

Le Pape Jean Paul II a autrefois énormément insisté sur cette Nouvelle Evangélisation dont notre monde a besoin. Et ces dernières années, nous ne cessions de souligner la nécessité de l’implication du plus grand nombre pour contribuer à la diffusion la plus large possible des valeurs de l’Evangile. « L’élan missionnaire », en effet, « appartient à la nature intime de la vie chrétienne… La mission concerne tous les chrétiens » (St Jean Paul II ; Rédemptoris Missio).

Cette année, nous avons décidé de faire un nouveau pas en ce sens. Beaucoup de paroisses, de services et de mouvements d’Eglise vivent déjà le partage de la Parole de Dieu en petits groupes. Nous allons nous aussi y apporter notre pierre en créant un petit service d’Eglise en lien avec le Sedifop appelé « Laïcs en Mission ». Il regroupera tous ceux et celles qui sont passés par le Cycle Long, ou qui ont une solide expérience d’Eglise, et qui auront accepté, dans un esprit de service, d’être les référents, les animateurs de tels groupes. Ils peuvent se mettre en place dans les paroisses, en lançant l’appel dans les annonces en fin de messe, avec l’accord du Père Curé, à tous ceux et celles qui seraient intéressés. Ces petits groupes peuvent aussi se rassembler chez les uns, chez les autres, en invitant les membres de nos familles, nos amis et voisins à se retrouver régulièrement pour lire ensemble la Parole de Dieu.

Si l’aventure vous intéresse, une petite équipe sera là pour vous accompagner dans notre recherche commune de la vérité et vous visiter de temps en temps. Vous pouvez aussi vous inscrire à des formations à l’animation biblique qui vous seront régulièrement proposées dans le cadre de la Formation pour les Anciens du Cycle Long (FAC).

Avec le P. Joseph Lekundayo et Fabrice Patsoumoudou, nous avons posé quelques bases qui pourront toujours bien sûr évoluer par la suite :

1 – Chaque groupe de partage sera sous la responsabilité de deux référents au minimum. Ils seront en charge pour un an.

2 – Si les rencontres se font en paroisse, elles le seront toujours en lien avec le Père Curé qui pourra les visiter quand il le désirera.

3 – Les rencontres pourront se faire à raison d’une fois tous les quinze jours, une heure et demi. On sera attentif à les faire précéder ou à les conclure par un petit temps de partage autour d’un ou plusieurs bons gâteaux maisons, préparés à tour de rôle, accompagnés de boissons fraiches (sans alcool), etc… Tous les groupes seront invités à se retrouver en un même lieu deux fois par an, en milieu et en fin d’année où nous ferons le bilan de l’année écoulée et lanceront la nouvelle…

4 – Chaque rencontre commencera par une prière à l’Esprit Saint basée sur un texte biblique, suivie d’un Notre Père, et se conclura par une prière à Marie, « Reine des Apôtres ». Après la prière d’introduction, la rencontre se poursuivra sur la base d’une section de la Parole de Dieu définie à l’avance, ce qui permettra aux participants d’avoir déjà pu la lire, la méditer, prier avec elle, etc… Cette Parole sera proclamée par un participant. Suivra un temps de silence de deux – trois minutes où chacun pourra la laisser résonner dans son cœur. Elle sera à nouveau proclamée avec ensuite un second temps de silence identique. Le partage pourra alors commencer en se centrant sur la Parole elle-même. Les animateurs, dans un esprit de service, veilleront à ce que chacun puisse s’exprimer sans que l’un ou l’autre ne monopolise la parole. Ce partage sera un temps d’écoute où l’on évitera les jugements, les critiques, les affirmations abusivement fortes d’opinions personnelles, etc…

Dans ce domaine de la foi, personne en effet ne peut prétendre détenir la vérité. Nous avons tous, animateurs compris, autant à recevoir qu’à donner. L’animateur veillera donc tout particulièrement à ce que l’échange se déroule dans l’écoute mutuelle, le respect de chacun, la charité. Si un point semble poser problème, on essaiera tous ensemble de l’approfondir et de le clarifier. Si des questions demeurent, l’animateur pourra proposer de revenir brièvement sur ce point lors de la prochaine rencontre, chaque participant ayant alors quinze jours pour y réfléchir, se documenter, etc… L’animateur pourra alors soumettre la question à l’équipe accompagnatrice du Sedifop qui, à son tour, cherchera, se documentera et essaiera d’apporter sa pierre à la réflexion commune.

 Nous n’oublierons jamais que le but premier de nos rencontres n’est pas de tout savoir, ou d’affirmer aux autres la soi-disant supériorité de notre savoir… Nous sommes tous en recherche, et nous devons accepter que certaines questions restent sans réponse… Elles nous permettront toujours de nous recentrer sur l’essentiel de la foi, dans la confiance et l’abandon à Celui qui, dès maintenant, nous donne déjà tout ce qui est nécessaire à notre cheminement de foi… Croire en Dieu, vivre sa foi n’est pas synonyme de tout savoir, mais plutôt de grandir dans la confiance en Celui qui sait tout, qui nous conduit et se donne déjà à nous au-delà de toute espérance, nous laissant ainsi pressentir « où » se trouve le vrai trésor sur lequel nous avons à focaliser ici-bas toute notre attention… Le but de ces rencontres est ainsi de grandir tous ensemble dans la foi, et de la laisser s’affermir petit à petit en nous grâce à l’action fidèle et toute puissante de l’Esprit Saint qui se joint toujours à la Parole de Dieu.

L’aventure commencera le samedi 10 février 2018 à la Maison Diocésaine à St Denis, de 9h 00 à 12h 00. Tous ceux et celles qui désirent se lancer sont invités à s’y retrouver. La date a été choisie en fonction de la Fête de Notre Dame de Lourdes, le 11 février. Nous nous confierons tous à la prière de la Vierge Marie… Nous lui consacrerons d’ailleurs l’an prochain le Parcours St Pierre : « Marie dans le Mystère de l’Alliance »…

En 2018, le partage se fera sur l’Evangile de Marc qui sera proclamé dans nos célébrations eucharistiques tout au long de l’année liturgique. Il a été également proposé de mettre en place en 2018 un parcours FAC sur cet Evangile, dans le Nord et dans le Sud, ce qui pourra aider les animateurs responsables des groupes de partage.

Souvenons-nous : après avoir appelé les Douze à proclamer le Royaume de Dieu (Lc 9,1-6), Jésus appela les Soixante Douze (six fois douze) à faire de même (Lc 10,1-12). Ce chiffre est symbolique : le total fait 84, soit 7 fois douze, le chiffre sept étant souvent utilisé dans la Bible comme symbole de Plénitude. C’est donc toute l’Eglise, Evêques (les successeurs des Douze, avec l’aide du clergé) et laïcs (les Soixante Douze, c’est-à-dire nous tous) qui est envoyée en mission. « « Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie ». Ayant dit cela, il souffla sur eux et leur dit : « Recevez l’Esprit Saint » » (Jn 20,21-22). L’Esprit Saint nous est donné pour la mission. Si nous acceptons de nous lancer, de nous donner, nous ne pourrons que constater sa Présence, son travail dans les cœurs, ses merveilles de grâces et de Miséricorde données en surabondance aux uns et aux autres, autant d’actions qui donneront à notre mission de porter du fruit. Nous, nous ne sommes que des serviteurs, mais des serviteurs heureux car nous bénéficions, dans la foi, pour nous-mêmes, de ce Trésor d’Amour et de Miséricorde que nous annonçons… Et plus nous accepterons de donner, plus nous recevrons…

Pour conclure, nous pouvons reprendre quelques paroles de St Jean Paul II à qui le Ciel a certainement tout particulièrement confié cette Nouvelle Evangélisation, et à qui nous confions également la petite équipe de « Laïcs en Mission » : « L’engagement des laïcs dans l’évangélisation est en train de modifier la vie ecclésiale… La mission renouvelle l’Eglise, renforce la foi et l’identité chrétienne, donne un regain d’enthousiasme et des motivations nouvelles. La foi s’affermit lorsqu’on la donne ! L’évangélisation missionnaire est le premier service que l’Eglise peut rendre à tout homme et à l’humanité entière dans le monde actuel… En effet, l’activité missionnaire a pour fin unique de servir l’homme en lui révélant l’amour de Dieu qui s’est manifesté en Jésus Christ… L’urgence de l’activité missionnaire résulte de la nouveauté radicale de la vie apportée par le Christ et vécue par ses disciples. Cette vie nouvelle est un don de Dieu, et il est demandé à l’homme de l’accueillir et de la développer, s’il veut se réaliser selon sa vocation intégrale en se conformant au Christ. Tout le Nouveau Testament est un hymne à la vie nouvelle pour celui qui croit au Christ et vit dans son Eglise. Le salut dans le Christ, dont l’Eglise témoigne et qu’elle annonce, est la communication que Dieu fait de lui-même : « C’est l’Amour qui non seulement crée le bien, mais qui fait participer à la vie même de Dieu, Père, Fils et Esprit Saint. En effet, Celui qui aime désire se donner lui-même ». Dieu offre à l’homme cette nouveauté de vie » (Jean Paul II) par « l’Esprit Saint qui est Seigneur et qui donne la vie » (Crédo), l’Esprit Saint qui a reçu du Fils la Mission de tout nous enseigner (Jn 14,26) en nous donnant de pouvoir goûter à cette réalité spirituelle que le Christ évoquait par sa Parole… « C’est de mon bien qu’il recevra, et il vous le communiquera » (Jn 16,14). Et quel est « le bien » de Jésus sinon cette Plénitude de Vie qu’il reçoit de toute éternité du Père en tant qu’Unique Engendré, « né du Père avant tous les siècles » (Crédo) ? « Je suis venu pour qu’on ait la vie et qu’on l’ait en surabondance… En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit » en ce que je dis « a la vie éternelle » (Jn 10,10 ; 6,47), par l’Esprit Saint « qui est Seigneur et qui donne la vie » (Crédo) au moment même où nous accueillons, dans la foi, « les Paroles de la vie éternelle » (Jn 6,68).

Accueillir cette vie éternelle est toujours, dans notre cheminement de foi, l’expérience d’une nouveauté… Tel est le trésor que nous chercherons, rencontres après rencontres… Elle ne pourra qu’être la source en nous d’une Joie profonde, à cultiver et à cultiver encore. Elle nous aidera à affronter les multiples épreuves et difficultés de cette vie. Elle nous poussera enfin à nous engager, et à servir nos frères pour que le plus grand nombre puisse découvrir et accueillir ce Trésor. Elle nous soutiendra enfin jour après jour, de Miséricorde en Miséricorde, régnant au plus profond de nos cœurs blessés pour nous permettre cette fidélité, de pardon en pardon, bien impossible à mettre en œuvre par nos seules forces humaines…

L’unique fondation stable en effet de notre recherche n’est pas nous-mêmes, mais cet Amour de Dieu sur lequel nous pouvons toujours compter, car « lorsque nous sommes infidèles, Lui reste à jamais fidèle, car il ne peut se renier lui-même » (2Tm 2,13), et il Est Amour (1Jn 4,8.16), Amour Pur et Gratuit, qui fait « lever » imperturbablement « son soleil sur les méchants et sur les bons et tomber la pluie sur les justes et les injustes » (Mt 5,45).

« Le premier pas que Dieu accomplit vers nous est celui d’un amour donné à l’avance et inconditionnel. Dieu nous aime parce qu’il Est Amour, et l’Amour tend de nature à se répandre, à se donner. Dieu ne lie même pas sa bienveillance à notre conversion : celle-ci tout au plus est une conséquence de l’amour de Dieu. Saint Paul dit que Dieu nous a aimés même lorsque nous nous étions trompés. Qui de nous aime de cette manière, sinon un père ou une mère ?  Une mère aime son enfant même quand il est pécheur. Dieu fait la même chose avec nous, nous sommes ses enfants bien-aimés. L’Amour appelle l’amour ! » (Pape François, Audience du mercredi 14 juin 2017).

Nous espérons que, grâce à l’implication du plus grand nombre, « Laïcs en Mission » portera beaucoup de fruits, car ils ne seront rien de moins que les fruits de l’Esprit Saint, grand artisan de la Mission de l’Eglise, avec les uns et avec les autres, par les uns et par les autres, car « tous en effet, nous avons été abreuvés d’un seul Esprit » (1Co 12,13)…

Si vous désirez nous rejoindre en « joyeux artisans de sa volonté », comme nous le chantons à la Messe, vous pouvez remplir le bulletin d’inscription joint à ce courrier et nous le renvoyer, par courrier ou par mail. Il nous permettra de vérifier vos coordonnées, numéros de téléphone, adresses emails…

Et nous rendons grâce dès maintenant de tout ce que le Seigneur nous donnera de faire ensemble, pour la vraie Joie du plus grand nombre…

D. Jacques Fournier

Si l’aventure vous intéresse, vous pouvez nous renvoyer le bulletin d’inscription auquel vous pouvez accéder en cliquant sur le titre ci-après :

Bulletin d’inscription Laïcs en Mission 2018

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top