Repas de fin d’année pour le groupe « Accompagnement des Familles en Deuil »

Samedi 9 décembre, les inscrits au parcours FAC « Accompagnement des familles en deuil » se sont retrouvés au Carmel des Avirons (où ils se réunissaient une fois par mois) pour un repas partage… Noéline Fournier, qui a animé ces rencontres, leur a préparé une belle table…

Puis, lorsque tout le monde est arrivé, il y eut un petit temps d’échange.

Puis vint celui de l’apéritif et du repas…

Nous avons trinqué…

… et bien mangé…

Puis, le groupe a vécu un temps de rencontre avec les soeurs du Carmel…

Et la journée s’est conclu par un nouveau temps d’échanges, suivi du partage d’un bon gâteau à l’occasion de l’anniversaire d’une participante…

Joyeux Noël à tous, avec une pensée toute particulière pour celles et ceux qui luttent sur un lit d’hôpital ou pour les familles qui, en ces jours de fête, pleurent la disparition d’un proche. A nous tous, le Seigneur nous lance jour après jour cet appel : « Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et moi je vous soulagerai. Chargez-vous de mon joug et mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez soulagement pour vos âmes » (Mt 11,30). Oui, « béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute nos souffrances » (2Co 1,3), nous laissant ainsi pressentir, au plus profond de nos coeurs, ce qu’il fera quand il nous accueillera dans sa Maison :  » Je vis un ciel nouveau, une terre nouvelle – car le premier ciel et la première terre ont disparu, et de mer, il n’y en a plus. Et je vis la Cité sainte, Jérusalem nouvelle, qui descendait du ciel, de chez Dieu; elle s’est faite belle, comme une jeune mariée parée pour son époux.J’entendis alors une voix clamer, du trône : Voici la demeure de Dieu avec les hommes. Il aura sa demeure avec eux; ils seront son peuple, et lui, Dieu-avec-eux, sera leur Dieu.Il essuiera toute larme de leurs yeux : de mort, il n’y en aura plus; de pleur, de cri et de peine, il n’y en aura plus, car l’ancien monde s’en est allé » (Ap 21,1-4).

Dans cette espérance, nous pouvons nous souhaiter les uns aux autres un « Joyeux Noël »…

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top