3ième Dimanche de Pâques – par Francis COUSIN

Évangile selon saint Luc 24, 35-48

 

« Pourquoi êtes-vous bouleversés ? »

 

Quelle nuit !

Les disciples d’Emmaüs à peine arrivés à Jérusalem pour annoncer la nouvelle de la résurrection de Jésus aux apôtres, eux qui croyaient être les premiers hommes à l’avoir vu, voilà qu’ils se font voler la vedette par l’annonce que Jésus est apparu à Pierre !

Ils ont juste le temps de dire qu’ils l’ont reconnu à la fraction du pain que Jésus se trouve au milieu des disciples. Aucune précision n’est donnée par St Luc sur la manière dont Jésus ‘vient’. C’est St Jean qui nous dit que les portes étaient verrouillées « par crainte des juifs » …

Mais on peut imaginer l’état d’esprit dans lequel étaient les disciples : voir Jésus d’un seul coup, sans que rien ne l’annonce … On comprend qu’ils pensaient voir un esprit, un fantôme …

Jésus dédramatise la situation : « La paix soit avec vous ! ».

Ce n’est pas une simple salutation qui serait l’équivalent de notre ‘bonsoir’. Pour Jésus cela va plus loin : c’est une invitation à accueillir la paix de Dieu, la paix du cœur, la paix de l’esprit.

Et il insiste : « C’est bien moi, regardez-moi, voyez mes mains et mes pieds, touchez-moi (pour être sûr que votre main rencontre un obstacle). Donnez-moi à manger. Un esprit n’a pas de chair ni d’os, et ne peut pas non plus manger ! »

Mais alors, comment Jésus est-il entré dans la pièce ?

N’oublions pas : Jésus est vrai homme et vrai Dieu. Depuis sa conception jusqu’à son ascension, il est vrai homme et vrai Dieu.

Et en tant que Dieu, il a le pouvoir d’apparaître comme homme à différents endroits, et donc sans passer par les portes … Il n’est pas le seul à avoir fait des choses similaires : certains grands saints, certains mystiques ont reçu de Dieu le pouvoir de la bilocation, c’est-à-dire de se trouver physiquement en deux endroits à la fois, comme notamment Padre Pio à qui c’est arrivé plusieurs fois. C’est un mystère qu’on ne peut pas expliquer de manière raisonnable et scientifique, mais c’est un fait avéré dans le cas de Padre Pio.

En tant que Dieu, Jésus peut être partout à la fois : il est ici en ce moment au milieu de nous, et il est aussi partout dans le monde où deux ou trois sont réunis en [son] nom, …

En mangeant, Jésus nous montre qu’il est vrai homme.

En nous montrant ses mains et ses pieds, et en expliquant tout ce qui est écrit à son sujet dans la Loi, les prophètes et les psaumes, il montre que sa vie s’inscrit dans le dessein de Dieu, qu’il est le Messie, qu’il est Dieu, comme l’a dit l’apôtre Thomas dans l’évangile de la semaine dernière.

Jésus est vrai Dieu et vrai homme, comme l’ont défini plusieurs conciles depuis Nicée (325) jusqu’à Chalcédoine (451).

Mais, s’il nous a ouvert un chemin qui nous mène vers le Père, c’est maintenant à nous  de continuer le ‘travail’ qu’il a entamé : Nous devons nous convertir pour quitter le monde des ténèbres, du péché, (et ça, c’est tous les jours qu’il faut le faire), pour aller à la lumière, la lumière de Jésus, Ressuscité comme il l’avait dit.

Et cela ne concerne pas simplement pour notre propre personne, nous devons aller plus loin, aller vers les autres, aller vers ’les périphéries de l’Église’, voire au-delà, ainsi que nous le dit Jésus dans la dernière phrase de l’évangile de ce jour : « A vous d’en être les témoins ».

A l’image de saint Pierre qui dit, le jour de la Pentecôte : « Convertissez-vous donc et tournez-vous vers Dieu pour que vos péchés soient effacés. »

 

Seigneur Jésus,

seule la Foi nous permet

de croire en ta résurrection,

et tant de gens ont du mal à y croire.

Peut-être par manque de foi personnelle,

mais peut-être aussi parce que,

nous qui y croyons,

nous ne reflétons pas sur nous

ton visage de ressuscité,

visage de joie et d’amour.

 

Francis Cousin

                       

Pour accéder à une prière illustrée, cliquer sur le titre suivant : Prière dim Pâques 3° A6

Si vous désirez une illustration du texte d’évangile commenté ce jour cliquer sur le lien suivant : Parole d’évangile semaine 18-15

          

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top