Dimanche de Pâques – par Francis COUSIN

Évangile selon saint Jean 20, 1-9

 

« On a enlevé le Seigneur de son tombeau !  »

 

Marie-Madeleine était là, le vendredi, quand Joseph d’Arimathie avait mis le corps de Jésus dans son tombeau, et elle avait bien repéré celui-ci pour pouvoir revenir, une fois le sabbat passé, afin de l’embaumer avec des aromates. Et quand elle revient, le lendemain du sabbat, notre dimanche aujourd’hui, de grand matin, elle voit la pierre d’entrée enlevée.

Pour n’importe qui, c’est un choc ! Imaginez de trouver la dalle funéraire de l’un de vos parents ou amis déplacée et la tombe ouverte !

Affolement complet. Elle ne vérifie même pas si le corps de Jésus est là. Pour elle, c’est sûr : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau », et elle court l’annoncer à Pierre.

Plus tard, une fois revenue près du tombeau, sur le lieu ’’du vol’’, pour essayer de comprendre, de retrouver le corps, elle rencontrera ce qu’elle croit être un jardinier, mais qui en fait est Jésus. Mais elle ne le reconnaît pas.

Pourtant elle suivait Jésus depuis un certain temps. Les apôtres aussi, presque trois ans. Et d’autres femmes, d’autres disciples, comme Cléophas et son compagnon qui repartent déçus vers Emmaüs …

Ils avaient tous entendu Jésus annoncer sa résurrection, au moins trois fois nous disent les évangiles, et la dernière fois les avait laissés interrogatifs : « Voici que nous montons à Jérusalem. Le Fils de l’homme sera livré aux grands prêtres et aux scribes ; ils le condamneront à mort, ils le livreront aux nations païennes, qui se moqueront de lui, cracheront sur lui, le flagelleront et le tueront, et trois jours après, il ressuscitera. » (Mc 10,34-35), car ils n’avaient pas compris cette parole.

Ils connaissaient le terme ressusciter, mais pour eux, c’était à la fin des temps : « Marthe reprit : « Je sais qu’il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour. » (Jn 11,24), et ils venaient de voir Jésus ressusciter Lazare …

Croire en la résurrection est difficile. D’ailleurs Jésus lui-même le dit dans la parabole du riche et du pauvre Lazare : « Quelqu’un pourra bien ressusciter d’entre les morts : ils ne seront pas convaincus. » (Lc 16,31).

Pour nous, c’est plus facile de croire en la résurrection de Jésus, parce que les apôtres en ont témoigné, l’ont écrit, l’ont proclamé (cf Ac 2,23-24 …), parce qu’il est apparu à quelques grands saints (Sainte Marguerite-Marie Alacoque, Sœur Faustine …), parce que toute la catéchèse de saint Paul est basée sur le résurrection de Jésus : « si le Christ n’est pas ressuscité, notre proclamation est sans contenu, votre foi aussi est sans contenu » (1 Co 15,14) … et parce que nous avons foi en Jésus.

En Jésus ressuscité par son Père, au moment de la Pâque, en ce jour que nous commémorons aujourd’hui. Oui, nous pouvons l’affirmer et le proclamer : Le Christ est ressuscité, il est vraiment ressuscité !

Et si Jésus est ressuscité et que nous croyons en lui qui a dit : « Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, ils soient eux aussi avec moi, et qu’ils contemplent ma gloire » (Jn 17,24), lui qui est auprès de son Père, alors, nous aussi nous irons avec lui auprès de son Père,  dans la gloire des cieux, ressuscités avec lui, car « « Nous qui étions morts par suite de nos fautes, Dieu nous fait revivre avec le Christ » (Éph 2, 5).

Et pourtant, certains sondages nous apprennent que la foi en la résurrection des morts est en perte de vitesse, que seulement un tiers des catholiques y croiraient, au profit de la réincarnation (!!!), qu’une nouvelle revue nous dit qu’elle serait prouvée par la science (peut-être).

Or, c’est impossible. On ne peut pas être chrétien et croire en la réincarnation.

La base de la foi des chrétiens est la résurrection de Jésus, que Dieu a ressuscité et qui nous ressuscitera avec lui à la parousie. C’est là notre espérance.

Soyons ferme dans notre foi, et n’ayons pas peur de la dire.

Christ est ressuscité ! Il est vraiment ressuscité !

Seigneur Jésus,

tu es ressuscité,

et nous croyons que tu es ressuscité

grâce au témoignage des apôtres.

Et nous croyons aussi

que tu nous ressusciteras

avec toi à la fin des temps.

C’est là notre espérance.

Francis Cousin

 

                       

Pour accéder à une prière illustrée, cliquer sur le titre suivant : Prière dim Pâques 1° A6

Si vous désirez une illustration du texte d’évangile commenté ce jour cliquer sur le lien suivant : Parole d’évangile semaine 18-13

          

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top