2016 Année Sainte de la Miséricorde Divine. “Heureux les Miséricordieux ! “

Le 8 décembre 2015 à Rome, le Pape François ouvrira cette Année Sainte : « Jésus-Christ est le visage de la miséricorde du Père » (Bulle d’indiction du Pape). Tous les chrétiens, fidèles du Christ, sont invités à vivre pleinement la Miséricorde. Dieu, Notre Père, nous fait miséricorde ; soyons miséricordieux comme notre Dieu et Père (Luc 6, 36). À cause de notre misère humaine, Dieu se penche sur chacun de nous pour nous libérer de l’esclavage du péché et nous remettre debout, afin de continuer à marcher à la suite du Christ qui est le Chemin, la Vérité et la Vie.

Année jubilaire Miséricorde

Comme Jésus a posé son regard d’amour sur Pierre à la suite de son reniement, comme il a pardonné à la pécheresse en la délivrant de la lapidation, comme Jean-Paul II a fait miséricorde en pardonnant à celui qui lui a tiré dessus, comme Sœur Faustine qui a choisi la Miséricorde comme chemin de perfection, l’Eglise préfère laisser à Dieu le soin d’exercer sa justice qui se nomme : Miséricorde. Il nous revient d’imiter le Christ en éliminant de notre pensée et de notre cœur toute forme de vengeance ou de condamnation, toute entrave à l’œuvre de la Miséricorde en nous.

prodigueEn instituant « Dimanche de la Miséricorde » le dimanche après Pâques, Jean-Paul II éclaire notre foi dans le Mystère Pascal comme œuvre de salut par le triomphe de la Miséricorde sur toutes les puissances du Mal. Dans la prière du Notre Père, avec Jésus, nous demandons au Père de nous délivrer de tout enclin au péché et de toute compromission avec le Malin. Pour goûter la douceur de la Miséricorde Divine, nous devons nous reconnaître pécheurs, mais pécheurs pardonnés et sauvés, parce que aimés. Dieu est toujours prêt à faire miséricorde à celui qui se repend, qui se convertit et qui reconnaît sa dépendance totale à la grâce qui sanctifie.

BonPasteurPèlerins sur la terre, nous sommes invités à passer par la « Porte de la Miséricorde » pour manifester symboliquement notre profond désir de suivre fidèlement le Christ Miséricordieux et d’aider nos frères à retrouver et à prendre ce chemin de vérité et de liberté, de justice et de paix. Le sacrement de la Réconciliation, la Confession, s’offre à nous comme grâce de purification. Nous y retrouvons la Force d’avancer avec courage et volonté vers la sainteté. L’Adoration nous unit davantage au Christ et nous configure au Ressuscité. La prière quotidienne et notre participation à la messe dominicale nous transforment harmonieusement en « sel de la terre et lumière du monde ». Ainsi, nous sommes les témoins de l’Amour Miséricordieux du Père ; Dieu et l’Église comptent sur nous pour conduire le monde au salut. Quelle espérance joyeuse !

Heureux Jubilé !

                                                                            Père Christian Chassagne

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top