3ième Dimanche de Pâques (Lc 24, 35-48) – Francis Cousin

« Paix à vous ! »

Nous voici revenu au soir du ’’premier jour de la semaine’’ après la mort de Jésus, le soir de sa résurrection.

Jésus était apparu à quelques disciples au long du jour. Il y avait donc grande effervescence dans la chambre haute, qu’on appelle maintenant le cénacle.

Les deux disciples d’Emmaüs étaient arrivés pour annoncer qu’ils l’avaient vu, eux aussi, et qu’ils l’avaient reconnu à la fraction du pain.

On discutaillait dans tous les coins de la résurrection de Jésus, surtout après l’arrivée des pèlerins d’Emmaüs …

Et soudain, Jésus est là ! (Saint Jean précise même : « Alors que les portes … étaient verrouillées par crainte des juifs. » (Jn 20,19)).

« Paix à vous ! »

C’est sûr qu’il y a de quoi être affolé de cette situation ! Et les disciples le furent : ils croyaient voir un fantôme !

Voyons comment Jésus d’y prend pour les convaincre que c’est bien lui qui est là. Il ne dit pas : « C’est moi, Jésus, je suis ressuscité ! ».

Au contraire, il prend soin d’eux : « Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent dans votre cœur ? »

Il n’attend pas de réponses … que les disciples auraient d’ailleurs été bien incapables d’exprimer, mais il montre qu’il connaît le trouble que sa présence met dans leurs cœurs. Cela les calme.

Puis il passe aux choses concrètes : « Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! », avec la marque des clous …

« Touchez-moi … je suis fait de chair et d’os … je ne suis pas un esprit ! »

Mais ils ne sont pas encore vraiment convaincus …

« Avez-vous ici quelque chose à manger ? » … et il mangea devant eux le morceau de poisson grillé qu’ils lui présentèrent … Son corps fonctionnait normalement, comme tous les corps !

Les disciples sont alors rassurés …

Alors seulement, il commence à leur parler de la mission que le Père lui a confiée, mission préparée et annoncée par les écrits de la Bible : « Il faut que s’accomplisse tout ce qui a été écrit à mon sujet dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes. », puis de ce qu’il leur avait dit : « Il devait souffrir, mourir et ressusciter le troisième jour … ».

Et il finit en disant : « À vous d’en être les témoins. »

C’est le même schéma que lors de la discussion avec les disciples d’Emmaüs : d’abord la mise en confiance, puis les explications de l’Écriture, et enfin, après le repas, devenir témoins. (Mais pour les disciples d’Emmaüs, il n’a pas eu à le leur dire : ils l’ont compris tout seul).

Alors pour nous, qui avons été baptisés, grâce au témoignage de ceux qui nous ont précédés, où en sommes-nous de notre relation à Dieu, à la résurrection de Jésus ?

– Sommes-nous dans le doute vis-à-vis de la résurrection de Jésus ?

    Un sondage assez ancien révèle que seulement 13 % de catholiques français croient en la résurrection de Jésus, 31 % chez les catholiques pratiquants, et seulement 57 % chez les pratiquants réguliers, alors que ce devrait être 100 % ! ; et la tendance est à une diminution continue au profit de la réincarnation ! Il paraît que c’est ’’tendance’’ ?!!

    Pourtant, saint Paul le dit très clairement : « Si le Christ n’est pas ressuscité, votre foi est sans valeur » (1 Co 15,17).

– Sommes-nous au clair dans la connaissance et la garde des commandements de Jésus ?

    Saint Jean nous le dit : « Celui qui dit : ’’Je le connais’’ [Jésus], et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur : la vérité n’est pas en lui. » (Première lecture).

– Sommes-nous conscients que nous avons à être des témoins de la Résurrection de Jésus ?

– Sommes-nous conscients que, par le baptême, le Christ est présent en nous à chaque instant de notre vie ?

Le Seigneur nous dit encore aujourd’hui : « Paix à vous ! ». Paix dans notre cœur, avec la foi en la résurrection de Jésus, dans la connaissance de son enseignement, dans la volonté d’être témoin de sa Parole, conscient qu’il est avec nous tous les jours jusqu’à la fin du monde.

Seigneur mon Dieu,

Beaucoup demandent :

« Qui nous fera voir le bonheur ? »

Sur nous, Seigneur,

que s’illumine ton visage !

Dans la paix, moi aussi,

je me couche et je dors,

car tu me donnes d’habiter,

Seigneur,

seul, dans la confiance.

                                               (Psaume 4)

Francis Cousin      

 

 

Pour accéder à la prière illustrée, cliquer sur le titre ci-après:

Image dim Pâques B 3°

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top