Epiphanie du Seigneur – par Francis COUSIN (Math 2, 1-12)

« Ils regagnèrent leur pays par un autre chemin. »

Par un autre chemin ??

Phrase banale, qui peut paraître superflue …

Leur chemin, surtout celui du retour … c’est pas notre problème …

À moins que …

De quel chemin parlons-nous ?

Le chemin géographique … celui qu’on suit sur une carte routière … ou à l’époque, en se guidant sur la position des étoiles … ?

Peut-être est-ce cela … Mais j’en doute !

Quel intérêt pour l’évangéliste de nous dire cela ? … À mon avis, il faut chercher ailleurs !

Le fait de ne pas retourner voir Hérode pour lui indiquer où vit l’enfant ne me semble pas une raison suffisante.

Voyons qui sont ces mages … des savants, des chercheurs, qui veulent trouver des réponses à leurs questions … qui veulent aller jusqu’au bout des choses …

Des gens capables de quitter leur confort … (rien qu’à voir les présents apportés à Jésus, … ils devaient avoir un bon standing de vie …) pour aller où ? …

Ils ne le savent pas … ils suivent l’étoile …

Pendant combien de temps … ? On ne le sait pas … une semaine, deux semaines, un mois, trois mois, … peut-être plus … puisqu’après leur départ, Hérode décide de tuer tous les enfants de moins de deux ans … On a du mal à imaginer la longueur des voyages à l’époque … Ils n’avaient pas d’automobiles, et encore moins d’avions …

Quand l’étoile disparaît, ils vont au premier palais qu’ils trouvent … c’est là que naissent les rois …

Mais il n’était pas là ! Malgré tout on leur donne une indication : à Bethléem !

En sortant du palais d’Hérode, l’étoile est de nouveau là ! « Ils se réjouirent d’une très grande joie. ».

« Ils entrèrent dans la maison ». La famille n’est plus dans une étable … Jésus doit avoir un peu moins de deux ans. Sans doute Joseph avait repris son travail de charpentier, de constructeur de maisons, et s’en était fait une pour sa famille …

Que voient les mages ? … une famille simple … vivant chichement, … mais où règne l’amour … entre les parents, … entre l’enfant et ses parents … une atmosphère sans doute peu ordinaire …

Ils cherchaient un roi … et ils trouvent un enfant … sans doute souriant … comme ses parents …

Ils s’attendaient au luxe … ils trouvent la simplicité …

Ils pensaient trouver un peu d’arrogance … ils trouvent l’amour …

Et sans doute ont-ils été un peu gênés, devant la magnificence de leurs cadeaux …

Ils auraient pu se fâcher : « C’est quoi ce roi ? » … mais ils ont été subjugués par cette famille que les accueille avec chaleur …

Ils ne pouvaient pas rester indifférents …

Cette rencontre a changé leurs cœurs … elle leur en a fait des « cœurs de chair » …

Sans doute ont-ils compris que ce ’’roi-là’’, c’était celui qui « délivrera le pauvre qui appelle et le malheureux sans recours. Il aura souci du faible et du pauvre, du pauvre dont il sauve la vie. » (Psaume)

Ils sont repartis chez eux autrement qu’ils étaient arrivés … Ils ont été transformés …

« Ils regagnèrent leur pays par un autre chemin. » … une autre chemin humain … peut-être même un autre chemin spirituel …

Et nous, quand nous regardons l’enfant dans la crèche : que voyons-nous ?

Un petit enfant bien sage entre ses parents ? … ou le fils de Dieu qui vient nous sauver, … qui nous a déjà sauvés par sa mort sur la croix … qui nous mène vers son Père par son évangile, par son enseignement … ?

Voyons-nous le tout-puissant dans le tout-petit ?

Faisons comme les mages … laissons-nous transformer le cœur … repartons chez nous par un autre chemin, un chemin de vie, un chemin qui nous mène vers le haut … vers le Père …

« Ne rentrez pas chez vous comme avant,

Ne vivez pas chez vous comme avant.

Changez vos cœurs, chassez vos peurs,

Vivez en hommes nouveaux ! »

Seigneur Jésus,

tu as transformé le cœur des mages,

tu as donné à ces savants

un cœur de tout petit.

Fais que moi aussi,

je ne laisse transformer le cœur

pour qu’il devienne un cœur de chair,

un cœur de petit,

attentif à ceux qui m’entourent.

                                            Francis Cousin

 

Pour accéder à la prière illustrée, cliquer sur le titre suivant :

Image dim Epiphanie B

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top