Homélie du Père Pascal CHANE TENG (Messe télévisée du Dimanche des Rameaux, 5 avril 2020)

Commençons par une petite histoire pour les enfants

afin de vous présenter cette Semaine Sainte qui commence,

puis nous dirons quelques mots aux adultes :

Un auteur chrétien nous raconte qu’une nuit,

il eut un beau rêve.

Il vit une foule d’oiseaux qui volaient dans tous les sens,

Sous un énorme filet tendu au-dessus du sol.

Sans cesse, ces oiseaux s’envolaient, heurtaient le filet et retombaient à terre.

Un spectacle triste.

Or, voici qu’un oiseau, apparemment comme tous les autres,

S’élança à son tour. Il s’obstina à lutter contre le filet,

A pincer du bec une maille qu’il ne lâchait plus.

Il se blessait et le sang coulait.

Mais soudain, il réussit à casser le filet en ce point précis

et s’élança aussitôt vers le ciel.

Alors, tout le peuple des oiseaux poussa un grand cri,

Et dans un bruissement d’ailes innombrables,

ils se précipitèrent tous par le trou.

Et cela fit tant de bruit que je me suis réveillé.

Vous l’avez sûrement compris : cet oiseau libérateur, c’est Jésus.

Le filet, c’est tout ce qui veut nous rendre triste.

Ce qui était impossible est devenu possible : le filet du mal a été cassé.

Ce que Jésus a fait, c’est pour nous sauver par amour.

En cette Semaine Sainte qui commence avec la messe des Rameaux,

2 événements d’amour vont attirer notre attention,

c’est là le cœur et l’originalité de notre foi.

1erévénement d’amour : le Vendredi Saint, le combat de Jésus sur la Croix.

Pourquoi ? Dieu sait que 2 malédictions veulent nous détruire :

La mort et la violence.

Dieu choisit de batailler en personne contre ces 2 malédictions

Pour les renverser et les transformer en vie éternelle et en bénédiction.

Notre vie, qu’elle soit santé ou maladie, n’est jamais pour la mort,

Mais pour la gloire de Dieu.

Toute la Bible raconte ce défi de Dieu pour libérer, consoler, guérir.

Ce combat va atteindre son sommet avec Jésus qui va finalement gagner.

C’est pourquoi le chrétien est foncièrement optimiste,

car Dieu est plus fort que le mal.

D’autre part, il y a une originalité : qui entre dans ce combat ?

C’est Dieu en personne.

Si Jésus n’est pas Dieu, il ne peut pas nous sauver, il ne sert à rien.

Dans notre foi, Jésus n’est pas seulement l’envoyé de Dieu le Père.

Il est Dieu lui-même qui s’engage en personne à nos côtés.

D’ailleurs, dans le chapelet, nous disons « Sainte Marie Mère de Dieu, priez pour nous »

Dieu se rabaisse à notre niveau pour affronter le mal qui veut nous détruire.

En devenant homme, Dieu partage notre mort sur la Croix.

C’est de la folie de croire cela, mais c’est la folie de l’amour de Dieu :

aimer jusqu’à l’extrême.

Ste-Thérèse de Lisieux traduit ce don absolu de Dieu ainsi :

aimer, c’est tout donner, et se donner soi-même.

Ce don total de Jésus nous met en lien direct avec toutes les personnes qui

Accomplissent une mission de service public ou privé dans la crise actuelle,

parfois avec risque.

Pour nous, ces personnes sont d’autres Jésus Christ

Car elles font comme Jésus : se donner corps et âme.

Quand nous voyons ces héros du quotidien,

Nous pouvons dire que nous avons vraiment Jésus en face de nous !

 

2eévénement d’amour pour cette Semaine : le Jeudi Saint.

Jésus crée la messe. Autre folie d’amour de Dieu.

Dans la messe, Jésus nous donne sans cesse la puissance de la Parole de Dieu

Pour nous soutenir et nous sauver aujourd’hui.

La communion se vit déjà dans la communication et dans le contact avec la Parole de Dieu.

Puis la communion se poursuit dans l’hostie où

Jésus donne réellement sa chair à manger.

Nous ne faisons pas de la dînette dans la 2epartie de la messe.

Nous ne mangeons pas un pain béni souvenir, ni un pain symbolique.

Rappelons la phrase de Ste-Thérèse de Lisieux :

Aimer, c’est tout donner et se donner soi-même.

Alors Dieu-Jésus invente une méthode révolutionnaire pour agir et nous sauver :

Donner réellement sa chair à croquer, il entre ainsi dans nos corps et dans nos âmes.

D’où les miracles que Dieu donne à travers l’hostie.

C’est ce que nous essayons de faire découvrir aux parents et aux enfants

Qui se préparent à la 1èrecommunion.

Nous pouvons relire St Jean chapitre 6 pour mieux découvrir cette méthode de Jésus.

Pour résumer, cette Semaine, entrons dans le combat et dans l’amour de Jésus !

 

 

 

 P. Pascal CHANE TENG

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top