3ième Dimanche de l’Avent (Jean 1, 6-8 ; 1-28) – Francis COUSIN)

« Qui es-tu ?  … Que dis-tu de toi-même ? »

 

La question n’est pas : « Comment t’appelles-tu ? »

D’ailleurs, sans doute le savaient-ils ! « Son nom était Jean ».

Le questionnement est autre !

Car cet homme, qui vivait dans le désert, qui se nourrissait « de sauterelles et de miel sauvage », simplement vêtu d’un « vêtement de poils de chameau, et [d’]une ceinture de cuir autour des reins » (Mt 3,4) et qui proposait un baptême de conversion dans les eaux du Jourdain, citant des paroles du prophète Isaïe annonçant la venue du Messie, attirait une foule de gens venant de toute la Judée, mais aussi d’autres juifs venant de la Galilée.

On peut se demander comment les foules venaient à lui, dans un endroit désert : il n’y avait pas de radio, encore moins de ‘réseaux sociaux’ pour attirer les personnes …

Et puis, comment être attiré par un homme qui vivait de cette manière-là ? À moins que ce ne soit son vêtement qui rappelait celui du prophète Elie (2R 1,8) ?

En effet tous les juifs attendaient le Messie, et d’après le prophète Malachie, le Messie serait précédé par le retour du prophète Elie : « Voici que je vais vous envoyer Élie le prophète, avant que vienne le jour du Seigneur, jour grand et redoutable. » (Ml 3,23).

En tout cas, beaucoup allaient vers lui, des gens ordinaires, des lévites, des pharisiens, des soldats … et ses paroles touchaient leurs cœurs …

Sans doute, le Saint Esprit y était aussi pour quelque chose …

Alors, la question : « Qui es-tu ? » était une manière de demander si Jean-Baptiste était le Messie, ou à tout le moins, le prophète Elie …

Jean-Baptiste a bien compris la question, et il répond tout net : « Je ne suis pas le Christ. », puis pour Elie : « Je ne le suis pas. ».

« Alors, qui es-tu ? ».

Cette fois-ci, Jean ne répond pas par la négative, mais il reprend une phrase du prophète Isaïe : « Je suis la voix de celui qui crie dans le désert : Redressez le chemin du Seigneur. »

Il ne dit pas qui il est. Il ne se définit pas. Il n’est pas quelqu’un … Il est seulement une voix. Ce qu’il est n’est pas important, ce qui compte pour lui, c’est le message qu’il est venu proclamer.

Jean-Baptiste s’efface devant son message. Humilité ! …

Pareil pour ce qu’il fait, à part sa voix : il baptise … mais seulement dans l’eau … alors que celui qu’il annonce « celui-là baptise dans l’Esprit Saint. Moi, j’ai vu, et je rends témoignage : c’est lui le Fils de Dieu. » (Jn 1,33-34).

Jean-Baptiste s’efface devant le Messie, devant Jésus. Humilité ! …

Il dira même à ses disciples : « Un homme ne peut rien s’attribuer, sinon ce qui lui est donné du Ciel. … Lui, il faut qu’il grandisse ; et moi, que je diminue. » (Jn 3, 27.30). Humilité parfaite ! …

Nous avons deux choses à recevoir de Jean-Baptiste : son message, et sa manière d’être …

Son message : Redressez le chemin du Seigneur … Repentez-vous ! … « Convertissez-vous, car le Royaume des cieux est proche ! » (Mt 3,2). Et c’est un message dont nous devons nous rappeler chaque jour, et pas seulement pendant l’avent … car « vous ne savez ni le jour, ni l’heure … » (Mt 25,13)

Sa manière d’être : l’humilité ! Ne pas se montrer, se faire valoir, … accepter qu’en tant que chrétiens nous devons être des témoins, comme l’a été Jean-Baptiste, et s’effacer devant ce que nous faisons, en sachant que quand c’est bon, l’Esprit Saint a mis son ’’grain de sel’’ …

Et puis retenir une chose : Jean-Baptiste n’avait l’air de rien, il ne ’’présentait’’ pas bien … mais son message était important … et nous, nous avons souvent tendance à écouter les personnes présentant bien, ayant des diplômes, sachant parler … et à ne pas tenir compte des paroles ’’d’un monde’’ en savate deux doigts …

On a encore beaucoup de progrès à faire, chaque jour …

Seigneur Jésus,

tu te fais annoncer par quelqu’un

qu’on dirait presque

comme un va-nu-pieds …

Toujours mettre en avant

les plus petits, les humbles …

Humble comme Jean

qui s’efface devant toi …

Aide-nous à être humble

comme Jean et toi.

Francis Cousin

Pour accéder à la prière illustrée, cliquer sur le titre ci-après:

Image dim Avent B 3°

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top