« Pourquoi restez-vous là, à regarder le ciel … » (Mtt 28, 16-20) ; L’Ascension – Francis COUSIN)

En ce jeudi de l’Ascension, Jésus monte au ciel pour s’assoir à la droite de son Père, ainsi que l’a vu Etienne. Il ’’quitte’’ ses apôtres pour de bon à leurs yeux. Ou, comme on le dit maintenant depuis le Covid-19, il était en ’’présentiel’’ avec ses apôtres. Et maintenant, il va être en ’’distanciel’’ avec eux …

Oui, mais …

Ce qui est vrai pour les humains ne l’est pas pour Jésus ! Pour nous, nos rapports avec les autres se font soit en ’’présentiel’’, soit en ’’distanciel’’, … ou encore ils n’existent pas !

Mais Jésus est toujours présent avec nous : « Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. ». Il est donc toujours en ’’présentiel’’ pour nous ! Pire : il ne respecte même pas les gestes barrières, la ’’distanciation physique’’, puisqu’il entre dans notre cœur …

Cette terminologie nouvelle ne peut pas s’appliquer à Jésus, à Dieu … même s’il est ’’distant en ciel’’.

Jésus est donc entré dans la nuée. Les apôtres ne le voient plus ! Et ils sont là, tout hébétés !

On ne sait pas combien de temps ils sont restés comme cela … mais ça a dû prendre du temps … à tel point qu’il a fallu y mettre un terme, et qu’on envoie deux anges pour les rappeler à l’ordre : « Eh oh ! Il faut revenir sur terre ! Ce n’est plus le moment de se lamenter, d’avoir des regrets ! … de se faire un film sur le bon temps passé avec Jésus ! … Pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ? »

Comme lors de la transfiguration, où Pierre aurait bien voulu que cela dure plus longtemps en plantant des tentes ; Jésus ne l’avait pas permis, et les avait invités à redescendre vers les autres, vers le peuple …

Là, pour les consoler, les anges leur disent : « Ce Jésus qui a été enlevé au ciel d’auprès de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu s’en aller vers le ciel. ». Prudents, les anges n’ont pas donné de date …

Mais en attendant, cela rappelle aux apôtres ce que Jésus vient de leur dire : ils ont une mission à remplir : être des témoins de la Bonne Nouvelle de Jésus, « à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. » (Première lecture). On part du plus proche, et par extension, on va de plus en plus loin …

« De toutes les nations faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. ».

Non seulement Jésus est avec eux, mais en plus il leur donne une autre aide : « Vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous » (Première lecture) ; « c’est l’énergie, la force, la vigueur que [le Père] a mise en œuvre dans le Christ quand il l’a ressuscité d’entre les morts et qu’il l’a fait asseoir à sa droite dans les cieux. » (Deuxième lecture).

C’est le temps de l’Église qui se met en route, et qui prendra véritablement son essor le jour de la Pentecôte quand l’Esprit Saint viendra sur eux.

Toutes ces Paroles, elles ne sont pas réservées aux apôtres. Elles sont pour tous ceux qui font partie de l’Église, pour tous ceux qui sont baptisés, qui sont « devenus enfants de Dieu » (Jn 1,12), de tous les temps … Et elles sont donc aussi pour nous …

Jésus est avec nous …

L’Esprit Saint est avec nous … qui nous soutient, nous rappelle les Paroles de Jésus, nous les fait comprendre … pour que nous soyons, dans le monde, des témoins de Jésus ressuscité.

Mais si Jésus est toujours avec nous … il ne faut pas que nous mettions Jésus en ’’distanciel’’ par rapport à nous …

Seigneur Jésus,

c’est notre mission de baptisés

d’être témoins de ta Bonne Nouvelle.

Mais encore faut-il que nous soyons proches de toi,

que nous gardions le contact avec toi,

que nous ouvrions la porte de notre cœur.

 

Francis Cousin

 

 

 

Pour accéder à la prière illustrée, cliquer sur le titre ci-après:

Prière dim Ascension A