Dimanche de la Sainte Trinité– par Francis COUSIN (Jn 16, 12-15)

« J’ai encore beaucoup de choses à vous dire … »

 

« … mais pour l‘instant, vous ne pouvez pas les porter. »

Cela fait trois ans que les apôtres sont avec Jésus, qu’ils le voient vivre, faire des miracles, et surtout l’entendre parler, aux autres, mais aussi à eux personnellement … et au dernier soir de sa vie terrestre, voilà ce qu’ils entendent !

La première partie de la phrase, cela se comprend, … on a toujours des choses à dire, surtout si on parle de Dieu …

Mais la seconde partie de la phrase est plus difficile à entendre par les apôtres. Seraient-ils immatures, ou incapables de comprendre ce que Jésus leur dit. D’ailleurs Jésus leur avait déjà posé la question : « Êtes-vous donc sans intelligence, vous aussi ? » (Mc 7,18).

En fait, cette phrase n’est pas simplement destinée aux apôtres …

Elle s’adresse à chacun de nous.

Car il y a beaucoup de questions que l’on se pose sur Jésus et Dieu … sur la Trinité … sur la vie éternelle … la résurrection …

Mais Jésus donne une solution … pour plus tard : « Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. ».

L’Esprit Saint, envoyé par le Père à la demande du Fils, Jésus, redira et expliquera les Paroles du Fils. Et comme le Père et le Fils sont Un, et que le Fils « ne cherche pas à faire [sa] volonté, mais la volonté de Celui qui [l]’a envoyé » (Jn 5,30), on voit bien que le Père, le Fils, et l’Esprit sont intimement liés, dans ce que nous appelons la Trinité : le Père, le Fils, et l’Esprit, trois personnes en un seul Dieu.

Et Jésus continue, en parlant de l’Esprit : « et ce qui va venir, il vous le fera connaître. ».

Attention, ne nous trompons pas de sujet. L’Esprit n’a rien à voir avec Nostradamus ou une quelconque cartomancienne. La Vérité vers laquelle il nous conduit n’est pas la pierre philosophale ; Ce n’est pas la transformation de tout objet en or qu’il nous promet, mais un trésor encore plus grand que nous ne pourrons pas connaître sur terre : … voir la Trinité en œuvre … c’est-à-dire voir l’Amour en œuvre …

Cette connaissance que l’Esprit Saint va nous apporter n’est pas du tout du domaine intellectuel, faite de concepts et de théories … qu’il nous faudrait apprendre par cœur …

Cette connaissance vient du cœur, du cœur d’Amour du Père, passant par les Paroles d’amour de Jésus et par l’action d’amour de l’Esprit.

C’est une connaissance sensible qui nous vient de la Trinité et qui nous mènera dans la vie éternelle.

Comment ?

En se laissant conduire par l’Esprit Saint … mais pas comme un voyageur se laisse mener par le train, sans rien faire.

Il faut se laisser aller par l’amour, être sensible à ce qui se passe dans notre environnement, aux petits gestes des uns et des autres, dans un esprit d’humilité …

Alors nous pourrons vivre l’Évangile …

Seigneur Jésus,

pour vivre de l’Évangile,

pour suivre ta Parole,

tu nous donnes un bon conseil :

écouter ce que nous dit l’Esprit.

La difficulté, c’est de le reconnaître

quand il nous parle …

Mais on sait où il nous mène :

vers la vie éternelle.

 

                                                                                   Francis Cousin

Pour accéder à la prière illustrée, cliquer sur le lien suivant : Image dim Trinité C

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top