5ième Dimanche de Pâques – par Francis COUSIN (Jn 13, 31-35)

« Une nouvelle alliance. »

 

Judas part … il quitte Jésus pour Satan qui entre en lui … mais il n’en a pas conscience … Il était juste déçu par Jésus … il attendait autre chose … une gloire terrestre pour Jésus … et pour lui … et il part dans la nuit, dans les ténèbres.

C’est le point de départ de la Passion …

« Jésus déclara : ’’Maintenant le Fils de l’homme est glorifié’’ ».

L’apôtre Jean avait déjà parlé de sa gloire dans le prologue : « Et le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous, et nous avons vu sa gloire, la gloire qu’il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité. » (Jn 1,14).

« Dieu aussi le glorifierabientôt. »

Ainsi, Jésus est glorifié dans sa vie, dans sa naissance … dans sa mort sur la croix … et dans sa résurrection

Avec le départ de Judas, l’ancien monde s’achève … c’est la fin de l’ancienne alliance …

Un nouveau monde est en train de s’écrire, une nouvelle alliance entre Dieu et les hommes qui se fera sur le bois de la croix : « Un des soldats avec sa lance lui perça le côté ; et aussitôt, il en sortit du sang et de l’eau. » (Jn 19,34), le « sang de l’alliance nouvelle et éternelle … ».

Et Jésus commence son dernier enseignement par ces mots « Petits enfants … », une formule familière et pleine d’amour envers ceux à qui il s’adresse, comme un père avec ses enfants.

Et la première chose dont il parle, c’est de l’amour : « Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. »

Avec une reprise de la première phrase pour bien montrer que c’est quelque chose d’important, qu’il faut bien retenir.

La nouveauté de cette phrase, ce commandement, tient dans la référence, dans le ’’comme …’’

Dans l’ancien testament, Dieu disait : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » (Lv 19,18), alors que maintenant, Jésus dit « Comme je vous ai aimés. ». La référence est l’amour de Jésus, c’est-à-dire de Dieu, puisque les deux sont UN.

« Comme je vous ai aimés »

Comment faire pour aimer comme Dieu ?

Cela nous semble impossible … !

Eux, ils sont parfaits … et ils ne sont qu’Amour !

Saint Jean nous dit : « Voici en quoi consiste l’amour : ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, mais c’est lui qui nous a aimés. » (1Jn 4,10).

Oui, Dieu nous aime … et il nous a aimés le premier …

Et il ajoute : « Dieu, personne ne l’a jamais vu.  Mais si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et, en nous, son amour atteint la perfection. » (1Jn 4,12).

Mais cela ne nous apprends pas comment aimer les autres … !

Parce qu’il n’y a pas de règles pour aimer comme Dieu …

Il n’y a pas de formules écrites ou à imiter … sinon de vivre totalement de l’Évangile

En se laissant aimer par Dieu …

Et ce n’est pas toujours facile de se laisser aimer par Dieu … parce que, finalement, c’est exigeant … et cela demande beaucoup d’humilité … parce que nous voulons tellement tout faire par nous-mêmes …

Seigneur Jésus,

Donne-moi beaucoup d’humilité

pour me laisser aimer par toi.

Je veux toujours faire ceci ou cela,

alors qu’il me suffit de se laisser guider par toi !

Et de faire ce que toi tu veux !

Fais de moi ce qu’il te plaira.

Je me remets entre tes mains !

 

                                                                                   Francis Cousin

Pour accéder à la prière illustrée, cliquer sur le lien suivant : Image dim Pâques C 5°

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top