4ième Dimanche de Carême – par Francis COUSIN (Lc 15,1-3.11-32)

« Le père et ses deux fils. »

 

Qu’on appelle aussi la parabole du Fils Prodigue.

On connaît bien l’histoire …

Mais qui est le fils prodigue ?

Ne cherchons pas loin … C’est chacun de nous ! …

À chacun, Dieu a donné une part ’’d’héritage’’ : notre liberté, notre intelligence, nos talents divers … et la foi … avec l’aide de nos parents et d’autres personnes …

Comme le fils cadet, nous pensons souvent que tout cela nous est dû … et nous voulons prendre notre indépendance … être le maître de ce que nous faisons …

Oh, bien sûr, on ne renie pas ses parents … ou tout au moins pas sur tout …

On ne renie pas non plus Dieu … mais on pense souvent qu’il n’intervient pas dans nos vies … parce qu’on pense qu’il est lointain …

Alors que c’est nous qui le mettons loin de nous …

Nous oublions Dieu … mais Dieu ne nous oublie pas … jamais … et il attend patiemment que nous revenions vers lui …

Et quand nous revenons vers lui, c’est la fête …

Oh, bien sûr, il ne va pas tuer le veau gras et organiser un banquet … mais comme Jésus l’a dit lui-même juste avant cette parabole : « Il y aura de la joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se convertit, plus que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de conversion. » (Lc 15,7) … et c’est une joie qui est partagée …

Mais, cela ne plaît pas au fils ainé : « Il y a tant d’années que je suis à ton service sans avoir jamais transgressé tes ordres, et jamais tu ne m’as donné un chevreau pour festoyer avec mes amis. Mais, quand ton fils que voilà est revenu après avoir dévoré ton bien avec des prostituées, tu as fait tuer pour lui le veau gras ! ».

Rancœur et jalousie …

Et là aussi, nous sommes concernés … Nous sommes aussi parfois, comme le fils ainé, jaloux de ce qui arrive aux autres, dans notre vie de société, … mais aussi dans notre vie paroissiale … dans notre vie en Église …

On fait tout bien, on va à la messe tous les dimanches, on participe au denier de la foi, on fait partie d’un groupe de prière, … des fois, on fait même le catéchisme …

Mais il manque souvent quelque chose : la relation à Dieu dans la prière … une relation personnelle, où je parle de ma vie de foi avec Dieu … et où je l’écoute … et qui fait que l’amour de Dieu pour les hommes vient peu à peu en moi … et permet que le vois les autres avec le regard de Dieu.

J’ai la foi, mais cette une foi vide, … ma foi est devenue une routine …

Et c’est alors que, comme pour le fils ainé, la jalousie arrive …

« Ah lui, on ne le voit pas souvent à la messe … mais quand il est là, c’est lui qui fait les lectures … ! » … Ou autres remarques du même genre …

Et on ne pense même pas à aller le saluer : « Bonjour, je suis bien content que tu sois venu ce dimanche … A bientôt. »

Laissons-nous prendre par l’amour de Dieu !

En lisant le passage de l’évangile de ce jour, une phrase m’a interpellée : « Et il partit pour un pays lointain. »

On ne peut s’empêcher de penser à toutes ces personnes qui ont quitté, et qui quitte encore leur pays, l’Ukraine, que l’on voit chaque jour aux informations télévisées, pour s’en aller vers d’autres pays … fuyants la guerre.

Ils ne sont pas comme le fils prodigue, ils n’ont pas emmené tout leur bien ! … Au contraire, ils ont laissé tout ce qu’ils avaient en Ukraine, et sont partis sans rien … ou peu de choses …

Ils ne savent même pas s’ils pourront retourner chez eux, retrouver ce qu’ils avaient, … et s’il y aura quelqu’un pour les accueillir …

Prions pour que, là où ils vont, ils soient accueillis avec amour, un amour comme celui du Père … et qu’ils puissent bientôt retourner chez eux …

Seigneur Jésus,

face à une mort brutale,

on est souvent tenté de te dire :

pourquoi n’as-tu rien fait ?

Et toi, tu nous dis

’’Soyez toujours prêts

pour l’heure de votre mort.

Convertissez-vous,

soyez prêts à comparaître

devant mon Père qui vous aime,

car vous ne connaissez ni le jour, ni l’heure.’’

                                                                                   Francis Cousin

Pour accéder à la prière illustrée, cliquer sur le lien suivant : Image dim Carême C 4°

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top