“Ma mission ? Devenir saint !” – Avent 2018 Diocèse de la Réunion

Première semaine

 

Comment plaire à Dieu ?

 

 

ECOUTONS LA PAROLE DE DIEU

 Psaume 24, 10

Les voies du Seigneur sont amour et vérité pour qui veille à son alliance et à ses lois.

 

Première lettre de Saint Paul aux Thessaloniciens 3,12

Que le Seigneur vous donne, entre vous et à l’égard de tous les hommes, un amour de plus en plus intense et débordant, comme celui que nous avons pour vous.

 

 Evangile selon saint Luc 21,34-36

Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que votre cœur ne s’alourdisse dans les beuveries, l’ivresse et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l’improviste comme un filet ; il s’abattra, en effet, sur tous les habitants de la terre entière. Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous aurez la force d’échapper à tout ce qui doit arriver, et de vous tenir debout devant le Fils de l’homme. »

ECOUTONS LE PAPE FRANÇOIS

Pour être saint, il n’est pas nécessaire d’être évêque, prêtre, religieuse ou religieux. Bien des fois, nous sommes tentés de penser que la sainteté n’est réservée qu’à ceux qui ont la possibilité de prendre de la distance par rapport aux occupations ordinaires, afin de consacrer beaucoup de temps à la prière. Il n’en est pas ainsi. Nous sommes tous appelés à être des saints en vivant avec amour et en offrant un témoignage personnel dans nos occupations quotidiennes, là où chacun se trouve. (…) Sois saint en luttant pour le bien commun et en renonçant à tes intérêts personnels.

(Gautete et Exsultate 14)

Il y a encore des chrétiens qui s’emploient à suivre un autre chemin : celui de la justification par leurs propres forces, celui de l’adoration de la volonté humaine et de ses propres capacités, ce qui se traduit par une autosatisfaction égocentrique et élitiste dépourvue de l’amour vrai. Cela se manifeste par de nombreuses attitudes apparemment différentes : l’obsession pour la loi,… l’ostentation dans le soin de la liturgie, … la vaine gloire … Certains chrétiens consacrent leurs énergies et leur temps à cela, au lieu de se laisser porter par l’Esprit sur le chemin de l’amour, de brûler du désir de communiquer la beauté et la joie de l’Évangile, et de chercher ceux qui sont perdus parmi ces immenses multitudes assoiffées du Christ.

(Gautete et Exsultate 57

 

REFLECHISSONS 

  • La sainteté comme le pape en parle me déroute-t-elle ?

  • Dans les textes proposés, quelles sont les mots qui me mettent sur le chemin de la sainteté ?

  • Quelles actions ai-je déjà faites où j’étais sur le chemin de la sainteté ? Et d’autres où je n’y étais pas ?

  • Pour devenir saint, quel mot, quelle pensée doit être bannie de mon vocabulaire ?

  • A quoi m’oblige la sainteté vis-à-vis des autres ?

  • A quoi m’oblige la sainteté vis-à-vis de Dieu ?

PRIONS AVEC SAINTE THERESE DE L’ENFANT JESUS 

« La sainteté n’est pas dans telle ou telle pratique », écrivait-elle ; « elle consiste en une disposition du cœur qui nous rend humbles et petits entre les bras de Dieu, conscients de notre faiblesse, et confiants jusqu’à l’audace en sa bonté de Père ».

            Seigneur, nous te prions. Aide-nous à t’offrir en vérité toutes nos faiblesses pour que ton Amour et ta Miséricorde puissent donner leur pleine mesure en nous. Alors, conscients de nos limites mais aussi de ta grâce en nous, nous pourrons, en nous appuyant sur toi, apprendre à t’aimer et à aimer nos frères comme tu le désires. Nous te le demandons par Jésus ton Fils notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec toi dans l’unité du Saint Esprit pour les siècles des siècles.  Amen

 

Fiche de réflexion pour l’Avent : Première semaine

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top