Notre Père, « qui est aux cieux »…

“Notre Dieu, il est au ciel. Tout ce qu’il veut, il le fait” (Ps 135,6), écrivait le Psalmiste, et les anciens se représentaient la demeure de Dieu “au dessus de la voûte céleste”, “au dessus des eaux d’en haut”, là où habite “le Très Haut”…

Mais cette représentation physique n’est qu’une image de la réalité. Si Jésus est bien venu “annoncer le Royaume des Cieux”, s’il n’a cessé d’annoncer “les Mystères du Royaume”, “le Règne de Dieu est justice, paix et joie dans l’Esprit Saint” (Rm 14,17), écrit St Paul. Le ciel est donc un Mystère de Communion avec Dieu dans l’unité d’un même Esprit, et ici bas, cette réalité ne peut que se laisser entr’apercevoir par la paix et ce “je ne sais quoi” qui est sa signature au plus profond du coeur… « C’est si bon cette Présence de Dieu ! C’est là, tout au fond, dans le Ciel de mon âme, que j’aime le trouver puisqu’Il ne me quitte jamais… J’ai trouvé le ciel sur la terre puisque le ciel c’est Dieu et Dieu est dans mon âme », écrivait Elisabeth de la Trinité, carmélite à Dijon (1880 – 1906)…

e22 225px-Portrait_d'Elisabeth_de_la_Trinité_à_l'age_de_50_ansElisabeth (A lire aussi, ses “Ecrits spirituels”).

Voilà les quelques points que nous allons reprendre dans l’article ci-joint.

Pour des raisons de commodités, nous vous invitons à cliquer sur le document PDF que nous joignons ci-dessous…

Notre Père SI (3)

 

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top