Plan de l’Evangile selon St Matthieu (Bible de Jérusalem)

Dans son Introduction au Nouveau Testament, la Bible de Jérusalem propose comme plan de l’Evangile selon St Matthieu :

« On peut caractériser son Evangile comme un drame en sept actes sur la venue du Royaume des Cieux :

1 – Ch. 1 – 2 : Les préparations de la venue du Royaume dans la personne du Messie enfant.

 

2 – Ch. 3 – 7 : Promulgation par Jésus du programme propre au Royaume, devant les disciples et la foule, dans le Discours sur la Montagne.

3 – Ch. 8 – 10: Prédication du Royaume par des missionnaires ; les miracles de Jésus annoncent les signes qui accréditeront leur parole. Le Discours de mission prononcé par Jésus leur donne des consignes.

4 – Ch. 11,1 – 13,52: les obstacles que rencontrera le Royaume de la part des hommes, selon l’économie humble et cachée, voulue de Dieu, qu’illustre le Discours des Paraboles.

5 – Ch. 13,53 – 18,35: les débuts du Royaume dans un groupe de disciples, avec Pierre pour Chef, prémices de l’Eglise dont les règles de vie sont esquissées par le Discours communautaire.

6 – Ch. 19 – 25: la crise qui prépare l’avènement définitif du Royaume, suscitée par l’opposition croissante des chefs juifs et annoncée par le Discours eschatologique.

7 – Ch. 26 – 28: l’avènement du Royaume, dans la souffrance et le triomphe, par la Passion et la Résurrection de Jésus.

A l’occasion de la première apparition de l’expression « Royaume des Cieux » dans la bouche de Jésus, la Bible de Jérusalem donne en note :

« La Royauté de Dieu sur le peuple, élu, et par lui sur le monde, est au centre de la prédication de Jésus, comme elle l’était de l’idéal théocratique de l’Ancien Testament. Elle comporte un Royaume de “ saints ” dont Dieu sera vraiment le Roi parce que son règne sera reconnu d’eux dans la connaissance et l’amour. Compromise par la révolte du péché, cette Royauté doit être rétablie par une intervention souveraine de Dieu et de son Messie (Dn 2,28). C’est cette intervention que Jésus, après Jean Baptiste (Mt 3,2), annonce comme imminente (Mt 4,17.23 ; Lc 4,43), et qu’il réalise, non par un triomphe guerrier et nationaliste comme l’attendaient les foules (Mc 11,10 ; Lc19,11 ; Ac 1,6), mais d’une façon toute spirituelle (Mc 1,34 ; Jn 18,36), comme “ Fils de l’homme ” (Mt 8,20) et “ Serviteur ” (Mt 8,17 ; 20,28 ; 26,28) par son œuvre de rédemption qui arrache les hommes au règne adverse de Satan (Mt 4,8 ; 8,29 ; 12,25-26). Avant sa réalisation eschatologique définitive, où les élus vivront près du Père dans la joie du festin céleste (Mt 8,11 ; 13,43 ; 46,29) le Royaume apparaît avec des débuts humbles (Mt 13,31-33), mystérieux (Mt 13,11) et contredits (Mt 13,24-30) comme une réalité déjà commencée (Mt 12,28 ; Lc 17,20-21) et qui se développe lentement sur la terre (Mc 4,26-29) par l’Eglise (Mt 16,18). Instauré avec puissance comme Règne du Christ par le jugement de Dieu sur Jérusalem (Mt 16,28 ; Lc 21,31) et prêché dans l’univers, par la mission apostolique (Mt 10,7 ; 24,14 ; Ac 1,3), il sera définitivement établi et remis au Père (1 Co 15,24) par le retour glorieux du Christ (Mt 16,27 ; 25,31), lors du Jugement dernier (Mt 13,37-43.47-50 ; 25,31-46). En attendant, il se présente comme une pure grâce (Mt 20,1-16 ; 22,9-10 ; Lc 12,32), acceptée par les humbles (Mt 5,3 ; 18,3-4 ; 19,14.23-24) et les renoncés (Mt 13,44-46 ; 19,12 ; Mc 9,47 ; Lc 9,62 ; 18,29s), rejetée par les superbes et les égoïstes (Mt 21,31-32.43 ; 22,2-8 ; 23,13). On n’y entre qu’avec la robe nuptiale (Mt 22,11-13) de la vie nouvelle (Jn 3,3.5) ; il y a des exclus (Mt 8,12 ; 1 Co 6,9-10 ; Ga 5, 21). Il faut veiller pour être prêt quand il viendra à l’improviste (Mt 25,1-13).”

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top