Rencontre autour de l’Évangile – 10ieme dimanche du temps ordinaire

“Jeune homme, lève-toi”

TA PAROLE SOUS NOS YEUX

Ensemble lisons et comprenons les mots important (Luc 7, 11-17)

Sur le Mont des Béatitudes, proche du Lac de Tibériade, Jésus a donné la Loi Nouvelle du Royaume des Cieux, un Chemin de Joie profonde pour les pauvres qui accepteront d’accueillir la Présence du Seigneur, offerte dès maintenant à la foi par le Don de l’Esprit Saint. Puis il insistera sur l’amour et la miséricorde à mettre en œuvre largement dans toutes nos relations. Un serviteur d’un centurion romain de Capharnaüm sera ensuite guéri, en signe d’ouverture au monde entier du salut donné par Dieu. Puis Jésus arrive ici, à Naïm, à 35 km à vol d’oiseau au sud ouest de Capharnaüm. Le fils d’une veuve va revenir à la vie, et préparer ainsi la réponse de Jésus aux envoyés de Jean-Baptiste : « Les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés et les sourds entendent, les morts ressuscitent, la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres » (Luc 7,18-23)…

Le sens des mots

  • Jésus arrive très certainement pour la première fois à Naïm et s’approche de « la porte de la ville». A ce moment là sort un cortège funèbre : une veuve, « accompagnée d’une foule considérable », va enterrer son « fils unique ». Ces gens connaissent-ils Jésus ? Croient-ils en Lui ? Lui demandent-ils quelque chose ? Que peut-on déjà dire de tout ce qui arrivera par la suite ?

  • Avant qu’il ne parle ou n’agisse, que se passe-t-il dans le Cœur de Jésus et pourquoi ? Les disciples interviennent-ils en quoi que ce soit ?

  • A qui s’adresse-il en premier et que dit-il ? Qu’elle est donc la volonté de Dieu à notre égard ? Relire Jean 15,11 et 1Thessaloniciens 5,16-18.

                – « Je te l’ordonne »… Jésus a autorité, d’où lui vient-elle ? Jésus est Roi, mais qui l’a fait Roi (cf. Luc 22,29 ; 1Corinthiens 15,24-28) ? Et d’après ce qui se passe ici, de quelle Royauté parle-t-on ?

                – « Lève-toi ! » Ce même verbe retentira en cri de victoire à la fin de l’Evangile, mais cette fois, de quoi s’agit-il (cf. Luc 24,6 et 24,34) ? Mais ici, c’est un jeune homme qui revient à la vie : qu’est-ce que cela signifie pour nous tous ?

  • Que fait ensuite Jésus ? Quel était donc le but premier de tout ce qui est arrivé ?

  • « Un grand prophète s’est levé parmi nous ». Jésus n’est-il qu’un grand prophète ? Que leur reste-t-il donc à découvrir ? « Dieu a visité son peuple ». Retrouver cette expression dans le Cantique de Zacharie, en Luc 1,68 et 1,78 : « L’Astre d’en haut nous a visités dans les entrailles de Miséricorde de notre Dieu » et dans quel but d’après les versets 77 et 79 ? Est-ce bien ce que confirme notre épisode ?

 

Pour l’animateur

  • Non, ces habitants de Naïm ne connaissent pas encore Jésus. Ils ne peuvent donc croire en Lui, et bien sûr, ils ne vont rien lui demander… Tout ce qui arrive ici vient de la seule initiative de Jésus et manifeste ainsi la totale gratuité de Dieu à l’égard de tous les hommes qu’il aime. Et beaucoup, aujourd’hui, ne le connaissent pas encore ! Mais « Jésus Christ, hier et aujourd’hui, est le même, il l’est pour l’éternité » (Hébreux 13,8). Et il est présent à la vie de tous les hommes sur cette terre. Telle est bien la Bonne Nouvelle à annoncer au monde entier, en reprenant les premiers mots qu’il a Lui-même utilisés au tout début de sa Mission : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle » (Marc 1,15).

                Jésus continue donc d’agir aujourd’hui comme il le faisait autrefois sur les routes de Palestine, avec la même gratuité, la même bonté, envers tous ceux et celles qui ne le connaissent pas encore, qui suivent peut-être d’autres chemins religieux, ou qui peuvent même dire ne pas croire en Dieu parce qu’ils ont en eux-mêmes une image déformée de Dieu… La guérison de l’infirme au bord de la piscine de Bezatha en est un autre bel exemple de cette totale gratuité (Jean 5,1-9).

                Ainsi, Dieu est présent à notre vie à tous puisqu’il est Notre Père à tous et que nous sommes tous ses enfants… Il nous aime tous, il agit gratuitement pour tous. Il suffit d’être de bonne volonté, ouvert de cœur au bien, au droit, au vrai… pour que son action puisse effectivement rejoindre nos vies…

    • « Le Seigneur fut saisi de pitié pour elle », littéralement, « il fut bouleversé jusqu’au plus profond de ses entrailles», « il ressentit une viscérale compassion » (Père C. Spicq). La souffrance de cette femme le touche au plus profond de Lui-même… Peut-être pense-t-il aussi à la souffrance que vivra Marie au pied de la Croix, lorsqu’elle verra mourir son Fils Unique devant elle, elle qui était aussi très certainement veuve à ce moment-là puisque Joseph, après les récits de l’enfance de Jésus, disparaît totalement des Evangiles et du Livre des Actes des Apôtres… L’Amour et la Compassion qui l’habitent sont donc les seules raisons qui le poussent à agir. Les disciples n’interviennent en rien : ils le suivent, le regardent, l’écoutent… Il en est toujours de même aujourd’hui…

    • « Ne pleure pas ! » Dieu veut notre joie, notre bonheur profond. Quelqu’un pleure-t-il ? Aussitôt, il le console (cf. 2Corinthiens 1,3-11), et travaille, au cœur, à « essuyer toute larme de ses yeux » (Apocalypse 7,9-17 ; 21,1-4).

                – L’autorité de Jésus vient de son Père. Il est son Serviteur. C’est Lui qui l’a fait Roi, Royauté de l’Amour sur le péché, de la Vie sur la mort, de la Lumière sur les ténèbres.

                – On pourrait aussi traduire : « Ressuscite ! » Mais il s’agit ici d’un retour à la vie, qui sera suivi à nouveau d’une mort ; tandis que la Résurrection, elle, sera une manière d’être et de vivre totalement nouvelle. Ce retour à la vie de ce jeune homme est en tout cas le signe de notre résurrection à tous… 

  • Jésus rend ensuite ce jeune homme à sa mère, en lui donnant ainsi le bonheur et la joie que l’on imagine ! C’est ce que fera aussi le Père en ressuscitant son Fils d’entre les morts par la Puissance de l’Esprit Saint. On imagine le bonheur et la joie de Marie devant le Mystère de la Résurrection de son Fils !

  • Jésus est prophète mais aussi bien plus qu’un prophète : il est le Fils Unique de Dieu, « né du Père avant tous les siècles, Dieu né de Dieu, Lumière née de la Lumière, vrai Dieu né du vrai Dieu, de même nature que le Père » (Crédo) !

            Dans le Cantique de Zacharie (Luc 1,68-79), Dieu visite les hommes pour les libérer de tout ce qui les opprime, pour nous délivrer de la main de tous nos ennemis. Telle est la Mission de Jésus : nous offrir le pardon de tous les péchés que nous avons pu commettre, nous libérer du mal et nous révéler, littéralement, « les entrailles de Miséricorde de notre Dieu ». C’est en elles qu’il nous a visités. Tout dans la vie de Jésus – ses attitudes, ses paroles, ses actions – manifeste l’infinie Miséricorde de Dieu pour nous, son incroyable Tendresse, son Amour inconditionnel, inlassable… Si nous acceptons de le laisser agir dans nos cœurs et dans nos vies, le résultat ne pourra qu’être la Victoire de sa Lumière sur toutes nos ténèbres, de sa Vie sur toutes nos morts. Et avec Lui, nous trouverons la vraie Paix du cœur, synonyme de Plénitude et de Bonheur profond…

 

L’ Évangile aujourd’hui dans notre vie 

            « Jésus Christ, hier et aujourd’hui, est le même, il l’est pour l’éternité » (Hébreux 13,8). Il est venu nous révéler un Dieu présent à la vie de tout homme, « Lui qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité » (1Timothée 2,3-6). Avons-nous ce regard de foi en ce Père Unique dans toutes les rencontres que nous pouvons vivre ? Savons-nous reconnaître la Présence de ce Dieu d’Amour et de Miséricorde dans la vie de tous les hommes de bonne volonté, quels qu’ils soient ? Et avons-nous le désir de témoigner le plus largement possible autour de nous de cet Amour Inconditionnel pour que le plus grand nombre puisse le reconnaître, l’accueillir en rejetant tout ce qui lui est contraire, et trouver avec Lui la Plénitude de la Vie ? 

ENSEMBLE PRIONS

            Dieu qui veut la guérison de tous les hommes, agis en nous selon la Toute Puissance de ton Amour, libère-nous par ta Miséricorde inépuisable de tous nos penchants mauvais, et oriente toute notre vie vers toi, le seul Bien et la Source de tout Bien. Nous te le demandons par Jésus, ton Fils, notre Seigneur.

 

 

 

 Pour lire ou imprimer le document en PDF cliquer ici : 10ière Dimanche du Temps Ordinaire année C

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top