Rencontre autour de l’Evangile – 19ème dimanche du Temps Ordinaire

“Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement.”

 

TA PAROLE SOUS NOS YEUX

(Jn 6, 41-51)

Nous continuons à méditer le chapitre 6 de l’évangile de Jean, le discours sur le pain de vie que Jésus a prononcé à la Capharnaüm. Jésus se heurte à l’incompréhension des juifs. 

Remarque

La méthode proposée pour le partage est un peu différente : il s’agit d’une contemplation de Jésus. C’est pourquoi nous sommes invités à fixer notre attention d’abord sur lui (ce qu’il fait, ce qu’il dit…) afin d’entrer dans ses pensées, son intention, selon le projet de l’évangéliste qui a écrit pour évangéliser catéchiser les lecteurs. 

Regardons-réfléchissons-méditons

Regardons Jésus et  écoutons-le.

Faire lire une première fois le passage.

L’origine de Jésus fait problème pour les juifs qui l’écoutent : Ils connaissent « son père et sa mère » et pourtant Jésus  dit : « Je suis descendu du ciel. » Mais le connaissent-ils vraiment ? Jésus va essayer de leur révéler sa vraie identité ; mais il aura peu de succès.

Venir à Jésus : par quoi pourrait-on remplacer cette expression ? A quelle condition peut-on “venir à Jésus ” ?

Comment Jésus parle-t-il de Dieu dans sa réponse aux juifs ?

Noter le temps des verbes employés par Jésus :

« celui qui croit en moi a la vie éternelle » : c’est donné  maintenant.

« celui qui mange de ce pain ne mourra pas” : c’est une promesse.

« si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement » : c’est un gage de résurrection.« Je le ressusciterai au dernier jour. »

Moi, JE SUIS le pain de la vie (48)

Moi, JE SUIS le pain vivant : (51)

Quelle est la force de ces expressions employée par Jésus ? (penser au nom de Dieu qui est révélé à Moïse au buisson ardent.)

Le pain que donnerai, c’est ma chair. (c’est l’Incarnation) Penser à la parole 

Le Verbe s’est fait chair. (Jn 1, 14)

La chair s’est faite pain. (Jn 6, 51)

Ma chair donnée pour que le monde ait la vie : Jésus  révèle, de manière voilée,  que sa mort sera source de vie.

 

 

Pour l’animateur

 Les auditeurs de Jésus « récriminaient » (contestaient en murmurant) parce qu’ils ne pouvaient imaginer ni accepter  que Jésus de Nazareth, dont ils connaissaient bien  « le père et la mère »,  puisse être “descendu du ciel “. 

Venir à Jésus, c’est écouter ses enseignements, croire en lui jusqu’à reconnaître en lui le Pain qui vient du ciel et le manger : cette foi, c’est l’œuvre du Père dans celui qui se laisse attirer par lui vers Jésus, son Envoyé. Jésus se révèle comme le Fils de Dieu, qu’il appelle son Père. 

Comme la manne de l’Exode était considérée par les juifs comme le signe de la Parole et de la révélation, ainsi Jésus, pain descendu du ciel, se présente comme la révélation définitive aux hommes.

L’Ancien Testament compare volontiers la Parole à une nourriture. « Voici venir des jours où j’enverrai la faim dans le pays, non pas une faim de pain, mais une faim d’entendre la Parole du Seigneur. » (Amos 8, 11)

La vie que Jésus donne est don immédiat ; Jésus parle au présent :  «  Celui qui croit a la vie éternelle » et au futur : « Celui qui mange de ce pain vivra éternellement », promesse de résurrection et gage de la vie éternelle. C’est la foi en Jésus qui est à la source de tout.

Pour les auditeurs de Jésus en Palestine, il était impossible de donner une signification eucharistique à ses paroles. Jésus révèle son origine et son identité divines : «  JE SUIS » le pain qui est descendu du ciel. » Mais comme Jean a écrit son évangile bien après Pâques, il est clair qu’en rapportant ces paroles de Jésus, c’est la  foi en Jésus l’Envoyé du Père et Pain eucharistique qui est exprimée. C’est la foi de l’Église, notre foi.

Désormais, la manne a un autre nom : Jésus-Christ, « le pain de Vie ». Il se donne comme un aliment de vie éternelle. A la table du Seigneur, nous mangeons le Pain de son Corps ressuscité. Communier c’est « un geste de survie pour l’éternité ».

 

 

TA PAROLE DANS NOS CŒURS

Seigneur Jésus, tu nous invites à croire en toi, Celui que le Père a envoyé. Le « pain de la vie qui est descendu du ciel », c’est ta personne et ta Parole, que nous assimilons par la foi. Tu nous prépares ainsi à croire en Toi, réellement présent dans l’Eucharistie. En communiant à ton Corps donné par amour, tu nous invites à donner, comme toi, notre vie pour nos frères.

 

 TA PAROLE DANS NOTRE VIE

La Parole aujourd’hui dans notre vie

A la messe, le Seigneur Jésus, l’unique Pain de vie, s’offre à nous en nourriture sur  deux tables : la Table de la Parole et la Table de l’Eucharistie.

Est-ce que nous recevons la Parole de Dieu comme une nourriture pour notre foi ? Est-ce que nous prenons le temps de la « mâcher » pour l’assimiler et la laisser transformer notre vie ? 

En recevant le Corps du Christ dans la communion eucharistique, nous mangeons le Pain du don de soi. « Le pain que je donnerai, c’est ma chair donnée… ». Communier en vérité fait de nous des hommes et des femmes donnés. Ce Pain d’amour du Seigneur nous transforme en pain pour les autres, un pain nourrissant de vérité, d’amour et de foi.

Un prêtre avait fait imprimer sur ses images d’ordination : « Être pour les autres comme un pain que l’on partage. »

Est-ce bien comme cela que nous comprenons notre démarche de communion ? 

 

Ensemble prions

Chant : Partageons la Parole et partageons le Pain (Carnet p.101) 

Seigneur Jésus, tu donnes ta chair en nourriture pour que le monde ait la vie.

Donne-nous de venir à toi et d’être fidèles à la ta Parole.

Nous serons ainsi les témoins de la vie que tu nous offres. 

*****

«Je te loue, ô Père, Seigneur du ciel et de la terre, d’avoir caché cela  à ceux qui ont la science et de l’avoir révélé aux tout-petits. 

Tout m’a été transmis par mon Père, et personne ne connaît le Fils, sauf le Père ; personne non plus ne connaît le Père, sauf le Fils et celui à qui le Fils veut bien le révéler. » (Prière de Jésus Mt 11, 25-27)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top