Rencontre autour de l’Évangile – Fête de la Sainte Famille de Jésus, Marie et Joseph

« Tu as voulu, Seigneur, que la Sainte Famille nous soit donnée en exemple…»

TA PAROLE SOUS NOS YEUX

Situons le texte et lisons  (Mt 2, 13-15 ; 19-23)

Dans l’évangile de Matthieu, nous est rapporté que le roi Hérode, apprenant par les Mages que le roi des juifs annoncé par les prophètes vient de naître, décide de faire tuer tous les petits enfants de Bethléem. C’est pour échapper au massacre que la sainte Famille fuit en Egypte.

Faisons bien attention à tous les personnages du récit.

 

Et soulignons les mots importants 

L’Ange du Seigneur : Qui est ce personnage cité en deux fois ? Combien de fois il intervient ? Que veut nous faire comprendre Mathieu ?

Apparaît en songe : Combien de fois cette expression est employée ? Quel est le sens du songe dans ce récit évangélique ?

Lève-toi, prends l’enfant et sa mère …: Combien de fois l’ordre est donné ? Que fait Joseph à chaque fois ? Qu’est-ce que ce récit nous apprend de la personnalité de Joseph ?

Fuis en Egypte : Que symbolise l’Egypte dans l’histoire d’Israël ?

Reviens au pays d’Israël : Joseph ne reste pas en Judée au retour d’Egypte : Pourquoi ?

Il ira dans la lointaine « Gallilée » : Quelle sera l’importance de la Galilée plus tard dans la vie de Jésus ?

Nazareth: Quelle fut la vie de Jésus à Nazareth ?

 

 

Pour l’animateur  

L’Ange du Seigneur intervient souvent dans les évangiles de l’enfance : Luc le nomme « l’Ange Gabriel ». Matthieu ne le nomme pas. Dans les récits d’annonciation, l’expression « l’Ange du Seigneur » veut dire « le Seigneur lui-même », car par respect, on le fait intervenir dans la vie des hommes par un intermédiaire.

L’Ange du Seigneur fait connaître la volonté de Dieu dans le songe de Joseph : c’est un procédé littéraire pour montrer que c’est Dieu qui dirige les événements, et que Joseph ne fait que répondre à la volonté de Dieu. Joseph se montre à la fois docile à la volonté de Dieu  dans ces événements qui se présentent et un père pleinement responsable de la vie de l’enfant qui lui est confié. C’est vraiment « l’homme juste », c’est à dire en accord parfait avec la volonté de Dieu, qu’il découvre dans les événements.

Dans l’histoire d’Israël, l’Egypte symbolise l’oppression et l’esclavage. C’est le point de départ de l’Exode, du chemin de libération vers la Terre promise. Mathieu veut nous faire comprendre que Jésus devient solidaire de son peuple, assumant l’histoire de ses épreuves. Il cite une parole du prophète Osée qui commence ainsi : « Quand Israël était enfant, je l’aimai, et d’Egypte j’ai appelé mon fils. » L’enfant Jésus, c’est l’enfant d’Israël ; il résume en sa personne la vocation et le destin du Peuple élu.

En notant que Joseph par peur d’Arkélaüs ne reste pas en Judée, Mathieu, en fait, nous laisse entendre que le vrai « pays d’Israël », là où se trouve Jérusalem, n’accueille pas le  Messie.

Par contre, la Galilée, qui est le carrefour des nations, annonce déjà la mission universelle de Jésus. Jésus, le Fils du Père,  va vivre une trentaine d’années à Nazareth, un village sans renom, de la Galilée. Il sera un garçonnet, puis un adolescent, et un jeune homme comme tous les garçons de Nazareth. Il sera connu comme le fils de Joseph le charpentier.

 

TA PAROLE DANS NOS CŒURS

Seigneur Jésus, Fils éternel du Père, tu t’es fait solidaire de ton peuple, le peuple d’Israël, le peuple élu pour accueillir et révéler le projet d’amour de ton Père. Tu  as voulu naître et grandir dans une famille humaine. Tu t’es fait ainsi solidaire de chaque être humain, pour lui révéler sa véritable vocation : devenir avec toi fils ou filles du Père des Cieux et entrer ainsi dans la grande famille où il veut rassembler tous les hommes pour leur partager sa vie et son amour. Donne à tous les hommes de découvrir le vrai visage de Dieu ton Père.

TA PAROLE DANS NOS MAINS

La Parole aujourd’hui dans notre vie 

Qu’est-ce qui fait la sainteté de la famille de Joseph, Marie et Jésus ? Famille ?

En quoi la Sainte Famille peut-elle être un modèle pour nos familles d’aujourd’hui ? Et pour nos communautés ?

Comment Joseph se comporte-t-il en véritable « père » dans cette page d’évangile ?

La famille telle que le Créateur l’a voulue c’est : un papa et une maman formant avec les enfants une communauté de vie et d’amour. C’est la cellule de base de la société. La famille chrétienne c’est la « communauté de base »  de la grande Communauté Eglise.

Qu’est-ce que cela nous inspire comme réflexions ? Quels visages nos familles présentent-elles ?

En quoi, chrétiens, nous nous sentons interpellés ? Que pouvons-nous et devons-nous faire concrètement, dans notre paroisse, là où nous sommes, pour que nos familles répondent à la volonté du Père des cieux ?

 

 

ENSEMBLE PRIONS 

Refrain : Seigneur, ton amour soit sur nous comme notre espoir est en toi.

Pour tous les enfants, partout dans le monde, afin qu’ils trouvent,

comme l’enfant Jésus, l’amour d’un père et d’une mère pour les accueillir, prions.

 Pour les enfants qui souffrent de la méchanceté des hommes,

qui sont blessés par leur haine ou tués dans leurs guerres, prions.

 

Pour les enfants qui naissent infirmes, avec un corps difforme ou une intelligence diminuée, afin qu’ils trouvent une famille généreuse pour les accueillir et les aimer comme le Père du ciel les aime, prions.

 

Pour les enfants qui ne sont ni désirés, ni aimés : afin qu’ils découvrent que Dieu leur Père les aime comme personne ne peut les aimer sur la terre, prions.

 

Pour les enfants qui vivent dans une famille où l’on s’aime et qui sont heureux

en ce temps de Noël, afin qu’ils apprennent à partager leur bonheur, prions.

 

Pour lire ou imprimer le document en PDF cliquer ici : 

Ste Famille

 

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top