Rencontre autour de l’Évangile – 29ième Dimanche du Temps Ordinaire

“ Le Fils de l’homme, quand il viendra,

trouvera-t-il la foi sur la terre ?”

TA PAROLE SOUS NOS YEUX

Situons le texte et lisons  (Lc 18, 1-8)

Bien avant nous, les disciples de Jésus se décourageaient de prier. Or, au moment où Jésus leur parle, il monte à Jérusalem, vers son agonie, où sa prière éprouvera le silence du Père. Par conséquent, son invitation à la prière instante prend pour nous une force extraordinaire.

Et il faut aussi noter que les chrétiens pour qui Luc écrit son Evangile, vivent dans les persécutions, et le retour glorieux du Christ tarde à venir. Leur foi est mise à l’épreuve.

Et soulignons les mots importants 

veuve : Que représente cette veuve que Jésus met en scène dans sa parabole ?

Je ne respecte pas Dieu

Je me moque des hommes

Ses élus : Qui saint Luc désigne par ce mot ?

Qui crient vers lui : Dans la Bible la prière est souvent un cri : que signifie l’expression, “ jour et nuit ” ?

Sans tarder : Pourtant ne nous arrive-t-il pas souvent de penser que Dieu reste silencieux et tarde à nous exaucer ? Dieu serait-il comme ce juge dont parle Jésus ?

Le Fils de l’homme : De qui Jésus parle-t-il ?

Quand il viendra : De quelle venue parle Jésus ?

Trouvera-t-il la foi sur le terre ? Comment réagissons-nous devant cette interrogation de Jésus ?

 

Pour l’animateur  

  • Prier sans se décourager : la vraie prière chrétienne est un acte de foi, qui prend souvent la forme d’un combat : combat contre une fausse idée de Dieu que nous voudrions mettre à notre service, combat contre la paresse, contre la tentation de faire autre chose parce qu’on a l’impression de perdre son temps.

  • Dans la bible, la veuve, tout comme l’orphelin, est le type de la personne sans défense, qui n’a plus rien à perdre.  L’attitude de la veuve persévérante va transformer le comportement du juge qui “ ne respecte pas Dieu et se moque des hommes ”, c’est à dire qui  est sans foi ni scrupule pour qui la justice semble être le dernier de ses soucis. Il va répondre finalement à la veuve seulement pour avoir la paix.

  • Si un juge qui se moque de la loi divine et des détresses humaines fini par céder aux instantes prières d’une veuve, combien plus Dieu le juste juge écoutera-t-il les supplications et les cris incessants des  élus, c’est à dire des chrétiens.

  • Crier vers Dieu jour et nuit: si la réclamation persistante de la veuve a le don d’exaspérer ce juge sans scrupules, combien plus la prière persévérante n’aura-t-elle d’effet sur Dieu qui est un Père, plein de bonté, sensible aux cris de ses enfants, à leur tentation de désespoir.

Le Fils de l’homme : C’est le titre que Jésus se donne quand il parle du dernier jour,  quand il viendra dans la gloire à la fin des temps. Au début de l’Eglise, le retour de Jésus dans la gloire et la venue du Royaume se faisaient attendre et étaient sans cesse dans la prière des chrétiens. “ Marana tha ”.

Trouvera-t-il la foi sur la terre ?  Cette question de Jésus laisse transparaître son inquiétude. Pourquoi prions-nous ? Pour changer Dieu ? Ou pour que la prière nous transforme et nous aide à entrer avec foi dans son projet sur nous et sur les autres : et son projet n’est pas toujours dans la ligne de notre volonté. La perte du sens de la prière est le signe d’une diminution de la foi : et c’est cela qui justifie l’inquiétude de Jésus. Si la vie de foi des chrétiens n’est pas nourrie par une prière incessante, Jésus ne trouvera aucune fidélité parmi ceux qui prétendront être de son côté.

  • Sans tarder : Nous voulons être efficaces, voir vite le résultat de notre prière et de nos engagements. Nous sommes peut-être scandalisés par l’apparente indifférence de Dieu : que fait-il? pourquoi n’intervient-il pas pour…arrêter le terrorisme, la violence, la souffrance des innocents…? Dieu respecte la liberté humaine, et nous croyons que l’Esprit Saint travaille au cœur du monde…mais nous ne le voyons pas ! épreuve pour notre foi.

TA PAROLE DANS NOS CŒURS

Jésus, tu as crié vers le Père, avec des larmes, au jour de ton agonie. Ta prière, en apparence, n’a pas été exaucée dans la lutte et la solitude de Gethsémani. Mais, pas un instant tu as douté de l’amour de ton Père. “ Pas ce que je veux, mais ce que tu veux ”, c’était ton abandon confiant et total à son amour. Et il t’a répondu par la Résurrection d’entre les morts. Parfois nous nous décourageons dans notre prière. Nous avons besoin de crier vers toi avec un cœur de pauvre, sans nous lasser, comme cette veuve dont tu nous parles.

 

TA PAROLE DANS NOS MAINS

La Parole aujourd’hui dans notre vie 

Prier est-il une priorité dans ma vie ? Quel temps je lui consacre ?

Ma prière est-elle persévérante comme celle de la veuve ?

Devant le silence de Dieu, l’abandon est une tentation : Quelle est notre attitude devant les lenteurs ou les silences de Dieu ?

Il est dur de vivre ce temps de la “ patience de Dieu ”, d’attendre “ les cieux et la terre nouvelle ”. Quelle est notre espérance ? “ Quand nous chantons à chaque messe “nous attendons ta venue dans la gloire ”, le croyons-nous vraiment ?

Mais cette venue de Jésus et de son Royaume ne doit pas nous laisser les bras croisés : est-ce que notre prière et notre espérance éclairent chacune de nos journées et nous aide à changer tout ce qui ne va pas dans notre monde ?

 Quelle est notre idée de Dieu ?

“ Dis-moi comment tu pries, je te dirai quel est ton Dieu ! ”

ENSEMBLE PRIONS 

  • Nous te prions, ô Maître, sois notre secours et notre soutien.

              Ref. Nous te prions Seigneur.

  • Les affligés, sauve-les, les humbles, prends-les en pitié. Ref.

  • Ceux qui sont tombés, relève-les, à ceux qui sont dans le besoin, révèle-toi.

  • Les malades, guéris-les, les égarés de ton peuple, ramène-les.

  • Rassasie ceux qui ont faim, délivre ceux qui sont prisonniers.

  • Que tous les peuples reconnaissent que tu es le seul Dieu,  que Jésus Christ est ton Fils, que nous sommes ton peuple et les brebis de ton pâturage.

 

Pour lire ou imprimer le document en PDF cliquer ici : 

29ième Dimanche du Temps Ordinaire

 

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top