Rencontre autour de l’Évangile – 2ième Dimanche de Carême

“Celui-ci est mon Fils, Celui que j’ai choisi, écoutez-le”

TA PAROLE SOUS NOS YEUX

Situons le texte et lisons (Lc 9, 28b-36)

Pendant la lecture, chacun fais attention aux personnages, aux lieux, aux attitudes, aux paroles importantes.

Situons le texte

Ce passage se situe après la profession de foi de Pierre,  entre deux annonces de la Passion. C’est une manifestation divine  (une théophanie) qui va révéler la véritable identité de Jésus.

Soulignons les mots importants

“ Pierre, Jacques et Jean ” : dans la résurrection de la fille de Jaïre (ch.8) ces trois disciples ont été témoins de la victoire de Jésus sur la mort. De quoi sont-ils témoins aujourd’hui? A quel moment seront-ils encore présents comme témoins privilégiés?

“ Montagne ” : Dans la Bible, c’est un symbole important. Lequel ?

“ Pendant qu’il priait ” : Jésus est en intimité profonde avec son Père.

“ Son visage apparut tout autre ”: ce qui signifie que dans sa vie humaine ordinaire, rien ne distinguait l’homme Jésus des autres hommes. La transfiguration est une sorte de métamorphose.

“ Moïse et Elie ” : Que connaissons-nous de ces deux personnages? Pourquoi sont-ils là  à côté de Jésus durant sa transfiguration?

“ Le départ ” de Jésus : Un mot important relié à “ Jérusalem ” de quel départ s’agit-il?

“ La gloire de Jésus ” : le mot ‘gloire’ qui désigne l’éclat de la splendeur de Dieu est appliqué à Jésus. Etre revêtu de gloire, c’est participer à l’éclat de la splendeur du Dieu vivant. C’est une manière de dire qu’il est Dieu

“ Nuée ”: signifie la présence de Dieu. Se rappeler la colonne de nuée de l’Exode.

“ Une voix ” : c’est la voix du Père qui désigne Jésus, l’Elu de Dieu. Il remplace Israël, l’élu (Is 42,1) :

“ Mon Fils ” : Jésus est révélé aux trois disciples comme le Fils de Dieu qui existe depuis toujours.

 

Ensemble regardons Jésus

Inviter chacun à contempler Jésus en prière. La lumière divine qui habituellement est cachée en lui, illumine son visage et toute sa personne.

Jésus, humilié dans la Passion et glorifié par son Père dans la Résurrection.

Il est aujourd’hui dans la gloire.

 

 

Pour l’animateur

Après l’annonce déroutante de la Passion du Fils de l’homme, Pierre et ses deux compagnons sont réconfortés en ayant la révélation de la gloire qui sera celle de Jésus ressuscité. Plus tard après la Résurrection ils s’en souviendront. Il faudra que Jésus ouvre leur esprit à l’intelligence des Écritures ( Lc 24,4 4-45). Pour l’instant ils ne comprennent pas.

La montagne et la prière montrent que Jésus vit une grande proximité avec son Père .

Moïse et Elie représentent la Loi et les Prophètes, autrement dit, les Ecritures qui ont annoncé que le Christ doit souffrir pour entrer dans sa gloire. 

Le “ départ ” de Jésus, c’est sa mort et sa résurrection qui se passeront à Jérusalem, la ville qui va jouer un rôle central dans le plan du salut.

Désormais pour appartenir au peuple sauvé par Dieu, c’est Jésus qu’il faut écouter, car son autorité est plus grande que celle de Moïse et Elie. 

Les trois disciples devront attendre la venue de l’Esprit et le temps de l’Eglise pour faire connaître la gloire divine qui a rayonné sur Jésus. Pour l’heure, ils ne peuvent rien en dire.

 

L’ Évangile aujourd’hui dans notre vie

Fils de Dieu depuis notre baptême, nous portons en nous le même germe de résurrection que Jésus. Comme dit saint Jean, “ ce que nous serons n’a pas encore été manifesté. Lorsqu’il paraîtra, nous lui serons semblables, puisque nous le verrons tel qu’il est ” (1Jn3,2).

  • Comment cette espérance en la résurrection transfigure-t-elle notre vie et nous donne-t-elle du courage : dans nos luttes quotidiennes pour un monde plus humain, plus fraternel, plus juste ? dans nos souffrances, physiques ou morales ? dans notre travail pas toujours valorisant ? dans notre famille où tout n’est pas toujours au mieux ? dans notre quartier ?

  • Là où nous ne voyons qu’échec, mort et misère, Dieu voit triompher la vie. Cherchons-nous, dans la prière, dans la méditation de sa Parole, à connaître le  regard que Dieu porte sur nos vies ?

  • Acceptons-nous d’être arrachés à notre prière (comme Jésus et ses compagnons  sur la montagne) pour redescendre “ sur terre ” et retrouver les réalités quotidiennes pour y vivre, comme dit saint Paul, en « citoyens des cieux », c’est à dire en témoins de l’espérance en la victoire finale du Christ sur le mal et la mort?

  • La lumière de Dieu qui habitait Jésus n’était pas visible. Mais en fait, d’une certaine manière, ça “ se voyait ” dans sa vie humaine quotidienne. Essayons de chercher comment sa vie rayonnait ?

  • Et nous ? A quoi, dans notre vie de tous les jours, peut-on voir que nous sommes habités par la lumière du Ressuscité ?

 

PRIONS

Prière au Christ transfiguré

Avec Pierre, Jacques et Jean, emmène-nous sur la haute montagne

où nous pourrons te contempler, ô Christ Transfiguré !

Avec Moïse et Élie, tes serviteurs, accueille-nous dans ta gloire et parle-nous de ton Père.

Avec les Apôtres, en nous réveillant de nos sommeils,

Puissions-nous lever les yeux vers toi et ne plus voir que toi seul, Jésus.

0 Fils unique, plein de grâce et de vérité, puissions ‑nous entendre un jour la voix de ton Père nous dire, du ciel ” Toi aussi, tu es mon Fils bien‑aimé en qui j’ai mis tout mon amour “.

Alors notre vie sera transfigurée en éternité.

 

 Pour lire ou imprimer le document en PDF cliquer ici : 2ième DIMANCHE DE CAREME ANNEE C

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top