Rencontre autour de l’Évangile – Dimanche de Pâques

« CHRIST EST RESSUSCITE ! »

 

 TA PAROLE SOUS NOS YEUX

Situons le texte et lisons (Jn 20, 1-9)

Le chapitre 20 de l’évangile de Jean est tout entier consacré aux récits des apparitions de Jésus ressuscité. Le chapitre précédent s’est terminé par l’ensevelissement du corps de Jésus, qui s’est fait à la hâte parce que le vendredi soir (première heure du sabbat) la préparation de la Pâque juive allait commencer.

Soulignons les mots importants

Le premier jour de la semaine : Quel est ce jour ? Qu’est-ce qu’il signifie ? Quelle est son importance pour nous ?

Marie de Magdala : la connaissons-nous ? Où était-elle au moment de la crucifixion ? Quelle est la raison de sa présence au tombeau de grand matin ?

La pierre a été enlevée : Le texte ne dit pas par qui. Jean laisse le lecteur en réflexion.

Simon-Pierre et l’autre disciple : Quel a été le comportement de ces deux disciples durant la passion de leur Maître ?

Il voit que le linceul (les linges) est resté là : C’est à dire ?

Jean n’entre pas…Simon Pierre entre : Pourquoi Jean laisse Pierre entrer le premier dans le tombeau ?

Le linge qui avait recouvert la tête roulé à part : comment comprendre ce « roulé à part » ?

Il vit et il crut : Qu’est-ce que « le disciple que Jésus aimait » voit ? Et qu’est-ce qu’il croit ?

Jusque là les disciples n’avaient pas vu… : c’est à dire ?

Ressuscite d’entre les morts. : Pourquoi les disciples n’avaient pas compris le sens de cette expression, alors que la résurrection faisait partie de la foi d’Israël : rappelons-nous la foi de Marthe. ?

 

Pour l’animateur        

  • Le premier jour de la semaine : nous sommes au lendemain du sabbat, (premier jour de la semaine juive). C’est le premier jour des temps nouveaux ! C’est définitivement le Jour de la Résurrection, le Jour du Seigneur (Dies Dominica = dimanche). Le jour où le Ressuscité donne rendez-vous à tous ses disciples. C’est le Jour des Chrétiens.

  • La visite de Marie Madeleine au tombeau est une démarche de tendresse et de piété, une démarche de deuil, (semblable à la présence de Marie sœur de Lazare auprès du tombeau de son frère.)

  • La pierre a été enlevée: Jean préserve le mystère de l’intervention de Dieu qui s’est déroulée sans témoins avant la venue de Marie.

  • Pierre et le disciple que Jésus aimait: Tous les deux sont présents depuis le début de la Passion de Jésus dans une grande proximité avec lui : proximité douloureuse pour Pierre, fidèle pour l’autre disciple.

  • La façon dont les linges sont « restés là», en ordre, atteste que le corps de Jésus n’a pas été volé, mais que Jésus s’en est allé, laissant ses habits dans l’ordre et la place où il les portait. A la différence de Lazare qui sort de son tombeau vêtu, Jésus n’a plus besoin de vêtements, puisqu’il quitte le monde des humains. Son humanité est toute transfigurée en lumière.

  • Dans la découverte de la Résurrection, Pierre et l’autre disciple sont encore ensemble et actifs. Jean est plus empressé, et sa foi plus rapide aussi « il voit et il croit » : Jean fait le passage de ce qu’il voit à la foi en Jésus ressuscité. C’est son expérience pascale. Tandis que Pierre est seulement étonné.

  • Cependant, l’autre disciple laisse Pierre entrer le premier: en tant que chef des Douze, c’est à lui de constater le premier : pour l’Eglise primitive, Pierre devient ainsi un témoin indiscutable. Cela n’empêche que l’autre disciple est le premier à adhérer au Seigneur.

  • Jusque-là les disciples n’avaient pas vu: Les Écritures jusque-là, ne les avaient pas convaincus que Jésus devait triompher de la mort de cette manière.

  • Les croyants d’Israël au temps de Jésus croyaient à la résurrection générale à la fin des temps ; mais il était hors de question que quelqu’un puisse ressusciter « d’entre les morts» avant la fin des temps.

 

 

TA PAROLE DANS NOS CŒURS :     

Seigneur Jésus Ressuscité, le premier jour de la semaine, c’est le Jour que tu as fait pour nous, jour d’allégresse et jour de joie ! Fais que notre foi soit comme la foi du disciple que tu aimais, une foi sans hésitation, une foi qui transforme toute notre vie, qui chasse nos peurs et nos doutes. Que la foi de l’Eglise, qui repose sur celle des apôtres, soutienne notre foi.

 

   

TA PAROLE DANS NOS MAINS :

La Parole aujourd’hui dans notre vie

Le Christ ressuscité est à l’œuvre dans la vie des hommes :

Savons-nous le reconnaître :

Dans cet homme habituellement dur et égoïste qui se met à agir avec bonté et douceur ?

Dans cette mère de famille qui, submergée par les soucis du ménage et des enfants, rayonne pour tant d’une joie profonde ?

Dans ce jeune qui, dépassant son appétit de plaisir, consacre ses forces à susciter une vraie amitié entre copains ?

Ou dans ce jeune qui, aidé par ses copains, arrive à sortir de la drogue ?

Dans cet incroyant qui étonne par son sens de la justice et son souci des pauvres ?

Dans cette paralysée qui supporte si sereinement son état misérable ?

Dans ce vieillard qui attend la mort avec une calme espérance en l’amour de Dieu ?

…Savons-nous « voir et croire » comme le disciple bien-aimé ?

 

Ensemble prions

Chant : Jésus tu es ressuscité (carnet paroissial  p.206)

Béni sois-tu, Seigneur, Dieu notre Père!

Alors que nous étions morts dans notre péché,

tu nous fais revivre avec le Christ,

avec lui tu nous ressuscites,

avec lui tu nous fais régner dans le ciel.

Nous te prions: donne-nous de vivre désormais non plus comme des étrangers au Royaume, mais comme des familiers de la maison de Dieu. Que toute notre vie de ressuscités annonce l’amour que tu offres à tous les hommes et la joie dont tu veux illuminer leur vie, par ton Fils Jésus Christ, notre vie et notre Résurrection. Amen

 

 

 Pour lire ou imprimer le document en PDF cliquer ici : Pâques 2021

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top