“Une lumière indescriptible”… Témoignage de Xavier…

Xavier a vécu une expérience de mort imminente… Rencontré à l’occasion d’un séjour au Carmel des Avirons, il nous offre son témoignage…

“Je suis au Carmel des Avirons depuis quelques jours déjà, pour un temps de retraite… Une sœur qui croise mon chemin a vu ma détresse morale et me propose de rencontrer sœur Marguerite vers 11h pour une écoute spirituelle.

Je comprends maintenant pourquoi Sainte Thérèse d’Avila disait « On est jamais seul quand on est avec Dieu », oui dès l’instant où on est dans la prière et la foi, il envoie toujours quelqu’un frapper à votre porte… Comment vais-je pouvoir parler à ma sœur de toutes mes peines, de mon désarroi ? Je prends ainsi ma plume pour rassembler mes mots…

Sr Marguerite, deuxième en partant de la gauche

« Ma sœur, je me sens le cœur trop lourd. Ce matin pendant ma prière j’ai confié, là-haut, mon fardeau aux pieds de Jésus. Sur terre je viens vous confier mes souffrances et mes soucis. Sans rentrer dans tous les détails qui seraient inutiles, il est temps pour moi d’ouvrir le silence sur mes blessures que je garde au fond de mon cœur depuis déjà de nombreuses années. Conscient que, à mon tour j’ai frappé à la bonne porte, je vous demande mes sœurs, et à toute la communauté du Carmel de prier pour alléger mes peines, mes souffrances et mes blessures intérieures trop profondes, mais aussi pour que je puisse enfin trouver ma voie dans un bon travail qui pourrait me permettre de gagner honorablement ma vie en restant toujours au service de Dieu.

Quelle que soit la volonté du seigneur, je serais là aussi pour lui. A mon tour je comprends que toute la force de vos prières qui me seront envoyées, ne serviront à rien, si je ne suis pas entièrement prêt et pleinement disposé à les recevoir, mais aussi, à les garder précieusement comme un cadeau du ciel.

Mon Dieu, depuis tout petit je suis né le cœur sur la main sans jamais pouvoir comprendre tant de méchancetés, de haines, de violences et d’injustices dans ce monde… Mon Dieu s’il vous plaît, aidez-moi ! Que je puisse continuer à avoir la force de rester tel que je suis, dans votre très grande miséricorde aidez-nous. Petite sœurs s’il vous plaît priez pour moi, notre couple, mon travail et notre famille ».

La chapelle du Carmel, Pentecôte 2016

A présent la cloche sonne et nous appelle pour la prière de 12h45. Je remercie sœur Marguerite de m’avoir reçu et sans demander mon reste je me dirige vers la pièce centrale de la maison du Seigneur, notre lieu commun de prière. Croyez-moi, ces moments de partages sont toujours uniques et différents. Même si mon cœur s’est assombri, l’écoute que j’ai reçue aujourd’hui, les chants des sœurs qui s’élèvent me transportent à nouveau et m’apportent un peu de soulagement et de consolation.

Le repas du midi s’est passé dans un silence relatif et consenti, comme si les compagnons visiteurs avait compris eux aussi ma détresse. Une fois le repas terminé, je m’efface rapidement dans ma chambre pour aller me rafraîchir et me changer. Je redescends aussitôt pour la prière de 12h45. Après l’office du milieu du jour nous avons rendez-vous à 15h pour une formation et un éveil Biblique dans la foi avec Diacre Jacques Fournier.

Nous sommes à nouveau tous rassemblés dans la petite chapelle pour travailler sur le thème « Dieu est Amour », « Dieu est Esprit », « Dieu est Lumière », puisque nous lisons le début de la Première de Lettre de St Jean où apparaît pour la seule et unique fois dans tout le Nouveau Testament « Dieu est Lumière » (1Jn 1,5). Traduction grecque, paraboles et interprétations nous sont enseignées au travers de lectures croisées entre l’évangile de Saint Jean, de Saint Marc, mais aussi dans les Epîtres aux Hébreux et aux Colossiens. Puis Jacques Fournier va nous parler de la vérité et de la lumière. Bien sur Jésus nous accueille tels que nous sommes, pêcheurs, mais il nous demande de faire la vérité face à nos problèmes les plus importants, afin de ne pas nous confondre dans les ténèbres.

De cette vérité nous sera donnée la lumière éternelle car « celui qui fait la vérité vient à la lumière » (Jn 3,21). Je prends conscience, que je dois porter la vérité à ce moment précis, à ceux qui m’ont tant donné. Je fais la demande à notre formateur de pouvoir apporter un témoignage concernant un moment très dur de ma vie. Après avoir reçu le consentement pour témoigner, je dois vraiment là, prendre mon courage à pleines mains pour me lever et parler, comme lorsque vous êtes réunis en famille et que l’on vous sollicite pour faire un discours.

« Avez-vous déjà entendu parler des gens qui ont traversé la mort un court instant et qui sont revenus à la vie ? Il y a quelques temps de cela je fus accablé par une suite de problèmes de santé vraiment préoccupants, je me sentais diminué de jours en jours avec un diagnostic pas très encouragent… A bout de force j’ai décidé d’en finir… Ayant travaillé dans le milieu médical j’ai donc mis les moyens pour ne pas revenir. Au moment où j’étais pratiquement cliniquement mort, allongé sur le lit, mon âme et mon esprit ont commencé à se détacher de mon corps pour s’élever doucement de plus en plus haut dans une douceur incroyable vers une lumière jaune céleste indescriptible… Je voyais alors très exactement mon corps sur le lit et tout ce qui se passait en bas. A ce moment-là, comme avec un diaporama, j’ai vu défiler ma vie devant moi de façon très brève. Puis sans attendre, trois personnes de ma famille déjà décédées se sont approchées de moi comme pour venir me chercher. J’ai bien reconnu leurs visages, je n’ai pas lutté pour me laisser emmener… Et là, d’un seul coup, cela a était un trou noir incroyable !  Comme si un ange m’avait coupé la route, en me disant, ça suffit maintenant ! Lorsque j’ai repris conscience peu à peu, j’ai réalisé que ce que j’avais fait, ce n’était pas bien du tout ! »…

Merci au petit groupe de chrétiens et aux sœurs du Carmel qui m’ont écouté, merci à tous de ne m’avoir ni jugé ni condamné. Merci seigneur de m’avoir donné le courage d’avoir pu m’exprimer, de pouvoir à mon tour porter la vérité et la lumière”…

                                                                                    Xavier Vivona

 

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top