Résumé de la 3° rencontre Cycle Long à St Benoît

L’Eglise missionnaire :

« Tu es Pierre, et sur cette pierre, je bâtirai mon Eglise » (Mt 16,18)

 

 

Le projet de Dieu est de rétablir son règne sur la création entière. « Le Royaume de Dieu est tout proche : repentez-vous et croyez à l’Evangile » (Mc 1,15).

L’Evangile est la Bonne Nouvelle venant de Dieu, Parole de Dieu donnée à toute l’humanité, dont la finalité est le Royaume auquel Dieu nous destine, c’est-à-dire vivre en communion avec le Père, dans l’unité d’un même Esprit.

Proclamer la Bonne Nouvelle, c’est annoncer la gloire du Christ Jésus, crucifié et ressuscité des morts, par le Père pour le salut des Hommes. Il nous aime d’un amour éternel et veut nous donner la paix, la joie, l’amour et la vie en abondance dans l’action de l’Esprit Saint. « L’Esprit du Seigneur Yahvé est sur moi, car Yahvé m’a donné l’onction ; il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, panser leurs cœurs meurtris, annoncer aux captifs la libération et aux prisonniers la délivrance… » (Is 61,1).

Pour ce faire, Dieu a envoyé son Fils Unique Jésus comme porteur de la Bonne Nouvelle du salut en lui donnant la plénitude de l’Esprit Saint. « Voici comment l’amour de Dieu s’est manifesté parmi nous :Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde pour que nous vivions par lui. (1 Jn 4, 9)

Jésus est venu nous rejoindre dans notre chair pour nous inviter à nous tourner de tout cœur vers le Père. De lui-même, Jésus ne peut rien, il vit un mystère de communion avec son Père, dans l’unité d’un même Esprit. C’est une obéissance d’amour.

Nous sommes des fruits de l’amour, tous enfants du même Père, donc le royaume est aussi pour nous. Mais nous sommes faibles et blessés par nos péchés. En lui offrant nos faiblesses, en nous abandonnant avec douceur entre ses mains en nous repentant, il nous aidera ainsi à recevoir les fruits de l’Esprit. Son regard d’amour, sa miséricorde pardonnent et relèvent l’homme abattu.

En acceptant de recevoir par notre foi ce don de Dieu, nous serons aussi engendrés par Dieu, à l’image du Fils et nous entrerons dans le royaume des cieux. Jésus est notre exemple parfait, notre chemin.

Jésus est aussi la Bonne Nouvelle. Par sa mort sur la croix, par sa résurrection d’entre les morts, il nous donne le salut. C’est ce que les disciples auront la mission d’annoncer. Cet appel en mission vient de Dieu par l’Esprit Saint. « Nul ne peut venir à moi si le Père qui m’a envoyé ne l’attire » (Jn 6,44).

L’appel des 4 premiers disciples nous renvoie au symbole d’universalité des 4 points cardinaux (nord, sud, est, ouest), ce qui signifie que la Bonne Nouvelle concerne toute l’humanité. Tous ceux qui se mettent à la suite de Jésus sont d’origines variées. « Les croyants qui accompagnaient Pierre, et qui étaient juifs d’origine, furent stupéfaits de voir que, même sur les nations, le don de l’Esprit Saint avait été répandu. » (Ac 10,45)

Le Père agit par la Parole de Jésus sous l’action de l’Esprit Saint. Cet appel a l’efficacité souveraine de la Parole de Dieu. Ce que le Christ veut est un vouloir d’amour qui est aussi celui du Père. L’appel des disciples a pour but d’aider Jésus à former un nouveau peuple de Dieu : l’Eglise.

Le choix des disciples est un fruit de la prière. Après avoir été intensément en communion avec son Père dans la prière, Jésus choisit 12 disciples symbolisant les 12 tribus d’Israël, qui prêcheront la Bonne Nouvelle et qui auront le pouvoir de chasser les démons.

Par la prière, les grâces que Dieu donne par l’Esprit Saint agissent en nous. C’est par le don de l’Esprit Saint qui est lumière, amour et vie, et pour avoir expérimenté l’amour et la miséricorde de Jésus, que les disciples pourront accomplir leur mission.

Le cadeau que Jésus nous offre est d’être ses compagnons et de nous prendre avec lui. Nous devons témoigner, partager et mettre en pratique son commandement « Vous aimer les uns les autres comme je vous ai aimés » (Jn 15,12). Nous devons aussi nous laisser conduire, et nous devons reconnaître que nous ne pouvons y arriver par nous mêmes. C’est ainsi que Dieu nous enverra son Esprit Saint. Nous devons accepter que Dieu règne en nous, nous ses sarments, car le fruit de son règne est notre bonheur. C’est par l’amour que nous avons les uns pour les autres que Jésus pourra construire son Eglise, dont la préoccupation est de faire connaître Dieu au monde entier, de manifester son Nom aux hommes par sa Parole en vue de leur Salut.

 

Résumé issu de la réflexion de Sylvette Rivière, Eddy Rivière, Serge Samy, Jean-Denis Zopire, Philomène Rivière, Nathalie Klenklé.

2-CL St Benoît 17:05:2015 3-CL St Benoît 17:05:2015

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top