En 2008, celles et ceux qui avaient fini le parcours Cycle Long nous ont demandé s’il n’était pas possible de leur proposer à nouveau des rencontres régulières sur toute l’année, ce qui leur permettrait de continuer à approfondir leur foi… Ainsi sont nés les parcours FAC (Formations pour les Anciens du Cycle Long). Ils s’adressent donc à celles et ceux qui ont terminé le Cycle Long ou qui ont déjà reçu auparavant une solide formation chrétienne…

Pour 2023, nous vous proposons les parcours que vous trouverez ci-après. Si l’aventure vous intéresse, vous pouvez télécharger le bulletin d’inscription en cliquant sur l’icône qui lui correspond, le remplir et nous le renvoyer, soit par courrier, soit directement par mail après l’avoir scanné… Si vous n’avez pas de scanner, il suffit de nous transmettre toutes les informations demandées par mail, en nous indiquant également le ou les parcours qui vous intéresse(nt)…

Si vous le désirez, vous pouvez aussi télécharger notre affiche FAC 2023 en cliquant sur le lien que nous mettrons, très prochainement aussi, ci-dessous…

 

Nous remettons notre « à-venir » entre les mains de Ste Thérèse de Lisieux, Patronne des Missions… et du Sedifop, en sachant que nous pouvons toujours compter sur la prière de nos soeurs du Carmel des Avirons qui sont les fondations spirituelles du Sedifop… Un grand merci à elles, et n’hésitez surtout pas à y passer : la chapelle, bien ventilée, vous attend, avec sa porte grande ouverte elle aussi, à l’image de celle du Ciel…

 

 

Dans le Sud et le Nord (2023) : COMMENT ACCOMPAGNER SPIRITUELLEMENT DES PERSONNES EN DEUIL (Noéline FOURNIER)

Dans le SudA la Paroisse de la Ravine des Cabris de 9h00 à 11h00

Les samedis :   4 mars, 1 avril, 6 mai, 3 juin, 8 juillet,

         14 octobre, 11 novembre, 9 décembre.

Penser à apporter sa Bible… 

Dans le Nord, à la Maison Diocésaine à St Denis ; de 14h00 à 17h 00

Les samedis :  25 février, 25 mars, 29 avril, 27 mai, 24 juin, 26 août, 

                                      28 octobre, 25 novembre, 16 décembre…

Penser à apporter sa Bible… 

(Jn 10, 9-10) : « Je Suis la porte ; si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé.     

                         Le voleur ne vient que pour voler, égorger et faire périr.

                         Moi, je suis venu pour qu’on ait la vie et qu’on l’ait en surabondance. »

           Ce temps de formation n’est pas celui d’un enseignement sur la mort, ni d’une analyse psychologique des processus de deuil.

          Il peut sembler macabre d’aborder un tel sujet. Mais parler du deuil est nécessaire, parce qu’il est inévitable…

          Méditer sur la mort n’est pas un réflexe morbide engendré par la peur. C’est au contraire une façon réaliste de s’emparer de la vie, de sa propre vie et de l’habiter en profondeur.

          Or, les évènements que nous venons de vivre avec cette pandémie mondiale nous ont fait prendre conscience de cette réalité. Après cette expérience unique, nous devons nous poser la question :

                        «  La mort n’est-elle pas le révélateur de la vie ? »

                   Or, le propre du deuil – dont le nom signifie « douleur »  – est précisément de nous plonger dans un état de souffrance que l’on subit.

          Il  éprouve notre espérance, nos aspirations, nos fondations et surtout  notre Foi.

          Y  a-t-il deux mondes à jamais séparés, ou bien la mort et la vie sont-elles les deux faces d’une même réalité ?

                   « Puis je vis un ciel nouveau, une terre nouvelle, 

          car le premier ciel et la première terre ont disparu,

                     et de mer, il n’y en a plus … 

          Voici la demeure de Dieu avec les hommes.

          Il aura sa demeure avec eux …

          Il essuiera toute larme de leurs yeux :

          de mort, il n’y en aura plus ; de pleurs, de cri et de peine, il n’y en aura plus,

                              car l’ancien monde s’en est allé » ( Ap 21,1-4).

Dans le Sud et dans le Nord (2023) : LE PROPHÈTE ISAÏE (D. Jacques FOURNIER)

Dans le Nord, à la Maison Diocésaine à St Denis De 14h00 à 17h00

        Le prophète Isaïe est le prophète préféré du Christ, et celui qui est le plus cité dans le Nouveau Testament. En St Luc, Jésus commence sa mission à Nazareth un jour de sabbat, en faisant la seconde lecture : quelques lignes d’Isaïe 61 qui résument toute sa mission. Son commentaire sera extrêmement court : « Aujourd’hui s’accomplit à vos oreilles ce passage de l’Ecriture » (Lc 4,16-22).

          Le Livre d’Isaïe compte 66 chapitres ! Nous ne pourrons donc, tout au long de l’année, qu’en étudier quelques extraits, et nous constaterons à quel point cette déclaration de Bossuet (1627 – 1704), affirmant qu’ « Isaïe est le cinquième évangile », est vraie…

Les samedis  :  25 février, 25 mars, 29 avril, 27 mai, 24 juin, 26 août,

            28 octobre, 25 novembre, 16 décembre

Penser à aporter sa Bible… 

Dans le Sudau Carmel des Avirons de 15h 00 à 11h 00

Les samedis :  4 mars, 1 avril, 6 mai, 3 juin, 8 juillet,

         14 octobre, 11 novembre, 9 décembre.

Nous poursuivrons avec les Soeurs Carmélites cette étude du prophète Isaïe commencée en 2022. Nous verrons donc le 4 février le chapitre 10. Mais comme chaque texte de la Parole de Dieu renvoie toujours à cette Unique Révélation que Dieu fait de lui-même et donc de son Mystère d’Amour et de Miséricorde pour tous les hommes, il est toujours possible d’intégrer ce parcours.

Penser à apporter sa Bible et si possible, lire l’introduction qui y est donnée pour le prophète Isaïe (Bibles recommandées : la Bible de Jérusalem ou la TOB, complètes, avec notes)… 

Dans le Nord (2023) : LA VRAIE DEVOTION A MARIE (Claude WON FAH HIN)

A la Maison Diocésaine à St Denis de 9h00 à 12h00

              Saint-Louis Marie Grignion de Monfort, né en 1673, ordonné prêtre en 1700, mort à 43 ans, est un spécialiste de Marie, connu pour son enseignement sur Marie. Il a été déclaré « Bienheureux » en 1888 par Léon XIII, canonisé en 1947 par Pie XII. Jean Paul II disait de lui : « J’aime évoquer, parmi les nombreux témoins et maîtres de cette spiritualité, la figure de Saint Louis Marie Grignion de Monfort qui proposait aux chrétiens la consécration  par les mains de Marie comme moyen efficace de vivre les promesses du baptême. Nous pouvons en toute confiance nous engager sur la voie de la vraie dévotion à Marie…et aller jusqu’au don total de nous-mêmes au Christ par Marie ».

Les samedis  : 11 février, 11 mars, 22 avril, 13 mai, 10 juin, 16 septembre,

                          14 octobre, 18 novembre

Dans le Nord (2023) : TI-PAS TI-PAS VERS LE SALUT EN DIEU ! (P. Christian CHASSAGNE)

A la Maison Diocésaine, à St Denis (36 rue de Paris)  ;  de 8h30 à 11h30

4 février           :   Jésus est la Parole de Dieu fait Chair

4 mars              :   Le Mystère Chrétien dans l’Année Liturgique

1er avril             :   La Miséricorde dans le sacrement de Réconciliation

13 mai               :   Le Notre Père et les formes de prières

3 juin                 :   L’Esprit Saint envoie les baptisés en mission

2 septembre     :   L’Église des baptisés dans le Christ Pasteur

4 novembre      :     Vivre l’Eucharistie dans une participation active

Dans la joie de l’Espérance, ce modeste parcours de formation permet au fidèle-baptisé d’approfondir quelques points importants pour sa vie chrétienne quotidienne. Les sept rencontres proposées peuvent l’aider à progresser dans sa mission de témoin du Ressuscité, en approfondissant sa foi en Jésus-Christ, Chemin, Vérité et Vie.

Dans le Nord (2023) : BEAUTE ET RICHESSES DES PARABOLES EVANGELIQUES (Michelle HOARAU)

A la Maison Diocésaine, à St Denis (36 rue de Paris)  ; de 9h00 à 11h30

       Les conteurs d’histoires ont un proverbe : « L’histoire commence à l’instant où le conteur se tait ».

      Comme les rabbis en Israël, Jésus a été un conteur, dont les histoires ont intrigué, amusé, créé la surprise et fait réfléchir.

    Les paraboles évangéliques ont souvent un élément – voire plusieurs – qui nous font grincer les dents. Or ces éléments qui nous choquent nous poussent à nous questionner sur le sens du message de Jésus et à ne pas nous enfermer dans des clichés préconçus.

       Découvrons ensemble le génie pédagogique du Maître de Nazareth…

Les samedis  : 18 février, 18 mars, 15 avril, 20 mai,

                            17 juin, 22 juillet, 5 août.

Penser à aporter sa Bible… 

Dans le Nord (2023) : INITIATION A L'HÉBREU BIBLIQUE (Yannick LEROY)

A la Maison Diocésaine, à St Denis (36 rue de Paris) 

Ce parcours se mettra en place en fonction du nombre d’inscrits ; dates et horaires seront alors choisis en concertation avec tous…

        Afin de mieux comprendre les textes et thèmes fondateurs de la foi chrétienne originelle, dans le prolongement de notre parcours FAC historique (cf. Les Chrétiens d’origine juive, de l’époque des Apôtres à l’apparition de l’Islam) et de la formation au Grec du Nouveau Testament instaurée depuis plusieurs années, nous proposons une initiation à l’Hébreu biblique, langue liturgique des origines chrétiennes et élément incontournable pour comprendre la portée des enseignements de Jésus de Nazareth, notamment vis-à-vis de l’Ancien Testament et plus spécifiquement de la Torah.

     Seront abordées l’écriture, les bases de vocabulaire ainsi que les premières notions grammaticales permettant d’accéder au monde très riche de la pensée hébraïque.

Dans le Nord (2023) : A LA RENCONTRE DES PERES DE L'EGLISE, HISTOIRE ET SPIRITUALITE (Yannick LEROY)

A la Maison Diocésaine à St Denis de 14h00 à 17h00

Les samedis :  4 février, 4 mars, 1 avril, 6 mai, 3 juin, 19 août,

                           9 septembre, 7 octobre, 4 novembre, 9 décembre.

           Beaucoup d’entre nous connaissent plus ou moins bien les écrits contenus dans la Bible et notamment le Nouveau Testament. C’est autant un fait de culture générale que d’étude savante ou de foi. En revanche, peu de personnes peuvent affirmer connaître le contenu des œuvres de ceux que l’on appelle Pères de l’Église et nombreux sont ceux qui n’ont jamais feuilleté un seul de ces ouvrages qui constituent pourtant un fondement essentiel de la spiritualité chrétienne sous toutes ses formes. Si le ritualisme, l’homilétique ou les dogmes mêmes de l’Église nous sont familiers, il serait risqué d’en rechercher toute source dans les livres néotestamentaires car bon nombre de racines ont été conçues, élaborées, pensées et développées par ces Pères. Il n’est par conséquent pas excessif d’avancer que la méconnaissance des œuvres dites « patristiques » constitue bien souvent une lacune majeure dans la piété mais aussi dans la compréhension du fait même d’être chrétien.

          Ce parcours proposera donc d’aller à la rencontre de l’Histoire de ces Pères de l’Église, de leurs œuvres et en finalité de leur spiritualité afin de mieux comprendre leur apport dans la construction du christianisme mais également dans nos pratiques quotidiennes de la spiritualité. Qu’il s’agisse d’Ignace d’Antioche, d’Irénée de Lyon ou encore de Clément d’Alexandrie (pour n’en citer que quelques uns puisés dans un océan de textes), allons ensemble explorer la profondeur, l’impact et la beauté de leurs messages nous ayant permis à travers les siècles de comprendre ce qu’est être chrétien.

    Ce parcours fonctionnera par thématiques semestrielles (5 séances) permettant à toute personne intéressée d’intégrer les séances à chaque nouveau thème abordé.

SEMESTRE 1 (février-juin 2023)

LES PÈRES APOSTOLIQUES ET LA TRANSMISSION DE L’ENSEIGNEMENT DES DISCIPLES DE JÉSUS DE NAZARETH

  • Séance 1 : la Didachè et l’Épître de Barnabé

  • Séance 2 : Clément de Rome, successeur de Pierre

  • Séance 3 : Le Pasteur d’Hermas:

  • aux fondements du mysticisme paléo-chrétien

  • Séance 4 : Ignace d’Antioche et Polycarpe de Smyrne,

  • les fondements de l’Église dans le martyre

  • Séance 5 : Les fragments de Papias de Hiérapolis

                    et Hégésippe de Jérusalem : la transmission de la mémoire des origines

SEMESTRE 2 (août-décembre 2023)

LES PERES DU IIème siècle ET LA CONSTITUTION DES SYMBOLES DE LA FOI

  • Séance 1 : Justin de Naplouse

                          et l’apparition de la défense de la foi chrétienne

  • Séance 2 : Irénée de Lyon et la lutte pour la vérité

  • Séance 3 : Clément d’Alexandrie : foi et philosophie chrétienne

  • Séance 4 : Méliton de Sardes : les débuts de la poésie de la foi

  • Séance 5 : Tertullien : grandeur et controverses

 

Dans le Nord (2023) : INTRODUCTION AU GREC DU NOUVEAU TESTAMENT (Joëlle GAUD )

A la Maison Diocésaine, à St Denis (36 rue de Paris)   de 18h00 à 19h30

Les jeudis :  9 et 23 février, 9 et 23 mars, 11 mai, 8 et 22 juin,

                     17 août ou 28 septembre, 12 octobre,

                       9 et 23 novembre, 14 décembre.

Première année : Premiers pas pour plonger dans les textes d’origine du Nouveau Testament afin d’arriver – très rapidement – à en goûter les subtilités, nos traductions habituelles ne pouvant pas toujours rendre compte de toutes les nuances.

Dans le Nord (2023) : APPROFONDISSEMENT DU GREC DU NOUVEAU TESTAMENT (Joëlle GAUD)

A la Maison Diocésaine, à St Denis (36 rue de Paris), de 18h00 à 19h30

Les derniers mardis du mois : 

31 janvier, 28 février, 28 mars, 25 avril,  30 mai, 27 juin, 26 septembre,

31 octobre et 28 novembre.

Dans le Sud (2023) : VIE DE L'ÉGLISE ET VIE CHRÉTIENNE AU II ième SIÈCLE, autour de l'étude de 3 ouvrages : La Didaché, Le Pasteur d'Hermas, A Diognète (Bernard DUPRAT)

A la Paroisse St François de Sales au Tampon, de 14h00 à 16h45

Les samedis :  4 et 18 février, 4 et 18 mars, 1° et 15 avril,

                             6 et 20 mai, 3 et 17 juin.

 

Notre parcours commencera par poser le cadre général :

  • Introduction aux écrits chrétiens du IIe siècle

  • Situation de l’Église dans l’empire romain au IIe siècle

Nous pourrons alors aborder l’étude des 3 œuvres retenues. Il s’agira, après une présentation de chacune, d’en faire une lecture et un commentaire suivis — travail en commun de découverte, qui bénéficiera des questions, étonnements et suggestions de chacun des participants.

« Nous voudrions relire quelques pages de ce journal intime que l’Église a écrit, lorsqu’elle avait dix-sept ans » (von Balthasar) — « Dès qu’ils se présentent, nous savons qui ils sont, de vieux amis, des frères momentanément absents et que nous retrouvons avec joie, mieux que cela, des Pères, les ancêtres de notre foi, les témoins de nos traditions, les premiers chefs de nos Églises » (G. Bardy) — « Nous nous mettons à leur école, puisqu’ils sont nos Pères dans la foi, et qu’ils ont reçu de l’Église de leur temps de quoi nourrir encore l’Église de notre temps » (de Lubac).

Dans le Nord (2023) : En '4X4' SUR LES CHEMINS DU SEIGNEUR (Roger GAUD)

A la Maison Diocésaine, à St Denis (36 rue de Paris), de 18h30 à 20h00

Ce parcours proposé en 2023 par le SEDIFOP a pour but de nous permettre de nous rapprocher un peu plus de Dieu.

           Il comprend six étapes qui seront animées par Roger Gaud.

        Nous vous inviterons, pendant ces six soirées à un parcours original de la Parole qui nous permettra d’explorer « en 4 x 4 » certaines pistes dont elle nous parle…

          En cours de route nous croiserons des personnages que nous interrogerons ; et nous rencontrerons aussi des notions de foi sur lesquelles nous nous arrêterons.

Les lundis :  23 Janvier, 6 et 20 Février, 6 et 20 Mars, et 3 Avril.