33e dimanche ordinaire – Année C – Claude WON FAH HIN

Luc 21, 5-19

feu-de-dieu-600x400C’est Hérode le Grand qui, à partir de l’an 19 avant J.C.  avait commencé à rebâtir le Temple  qui n’avait été que modestement et rapidement restauré  au retour du peuple Juif de l’exil vers 538 avant J.C. Ce monument richement orné faisait la fierté du peuple juif, et voilà que Jésus annonce qu’il sera détruit. Autrement dit, tout ce que le peuple a construit de plus beau et de plus grandiose, sera détruit. L’homme s’attache à des choses grandioses qui seront toutes détruites : « viendront des jours où il ne restera pas pierre sur pierre, tout sera jeté bas ». Le bien matériel est une fausse sécurité. On passe son temps à essayer de bien vivre sur terre tout en oubliant qu’après la mort, il y a une autre vie pour l’éternité. Mais c’est maintenant qu’il faut se battre pour vivre heureux sur terre et dans l’éternité. Le Royaume de Dieu commence ici-bas avec le Christ et dans l’amour du prochain. Si l’on remet toujours pour « après », ou « à plus tard » pour s’occuper de sa vie spirituelle, ce « plus tard », ce sera trop tard car vous pourrez avoir un AVC dans les cinq minutes qui viennent. On est en train de se battre pour mener une belle vie éphémère sur terre,  et l’on risque de rater sa vie spirituelle dans le Christ qui nous donne déjà une vie éternelle. Il faut être réaliste devant la mort qui arrivera inéluctablement. Mieux vaut s’occuper sérieusement de sa propre relation au Christ au sein de l’Eglise, relation qui passe aussi par une bonne relation avec le prochain. Le Pape François dénonce ceux qui « se disent catholiques parce qu’ils vont à la messe, à ceux qui conçoivent le fait d’être catholique comme un statut et qui « en cachette, font leurs affaires » (« Méditations quotidiennes – P.304). A force de ne penser qu’à l’argent, de vivre pour l’argent, de ne parler que de l’argent et de richesse, on finit par en faire une idole puisque toute sa vie tourne autour de l’argent, ou encore des titres honorifiques, ou du pouvoir. 

dieu-et-largent

Et Le Pape François nous rappelle  (Méditations quotidiennes – P.305) : « L’argent devient une idole et on finit par lui rendre un culte. Jésus nous dit : tu ne peux servir à la fois l’idole de l’argent et la foi ». Ml 3,19 (première lecture d’aujourd’hui): « le Jour vient, brûlant comme un four. Ils seront de la paille, tous les arrogants et malfaisants; le Jour qui arrive les embrasera au point qu’il ne restera ni racine, ni rameau ». Et quand le Christ dit que « tout sera jeté bas », on commence à se poser la question : quand cela aura-t-il lieu et quel sera le signe que tout cela est sur le point d’arriver ?
Mais avant que ce jour n’arrive, Jésus nous demande d’être vigilant (v.8) : « Prenez garde de vous laisser abuser, car il en viendra beaucoup sous mon nom qui diront : c’est moi! et le temps est tout proche. N’allez pas à leur suite ». Et tout de suite, nous pensons à certaines sectes qui passent chez nous pour nous dire que la fin du monde est pour telle ou telle date. Elles vous diront que le « temps est proche », et qu’il faut se décider très vite pour faire partie des 144 000 élus, interprétation fausse et mal comprise. Même si vous ne connaissez pas grand-chose à la Bible, ne tenez aucun compte de toutes les citations bibliques que ces sectes peuvent vous débiter par cœur, car leur bible a été remaniée, faussée, tronquée, et forcément mal interprétée.
Mare à Vieille Place 2Ne quittez surtout pas l’Eglise catholique pour une secte. Ne suivez pas non plus ceux qui désobéissent à notre évêque pour fonder leur propre groupe de prière comme certaines personnes à Saint-Paul, à Saint-Joseph, et à Bois d’Olive qui tous servaient notre Eglise et maintenant, sortent de l’Eglise pour faire bande à part, c’est ce qu’on appelle l’apostasie (séparation, défection).  2 Th 2,3-4 : « Que personne ne vous séduise d’aucune manière. Auparavant doit venir l’apostasie et se révéler l’Homme impie, l’Etre perdu, l’Adversaire, celui qui s’élève au-dessus de tout ce qui porte le nom de Dieu ou reçoit un culte, allant jusqu’à s’asseoir en personne dans le sanctuaire de Dieu, se produisant lui-même comme Dieu ». He 10,26-27 nous parle du danger de l’apostasie : « 26 … si nous péchons volontairement, après avoir reçu la connaissance de la vérité , il n’y a plus de sacrifice pour les péchés . 27 Il y a, au contraire, une perspective redoutable, celle du jugement et d’un courroux de feu qui doit dévorer les rebelles ». He 6, 4-6 : « 4 Il est impossible, en effet, pour ceux qui une fois ont été illuminés, qui ont goûté au don céleste, qui sont devenus participants de l’Esprit Saint, 5 qui ont goûté la belle parole de Dieu et les forces du monde à venir, 6 et qui néanmoins sont tombés, de les rénover une seconde fois en les amenant à la pénitence, alors qu’ils crucifient pour leur compte le Fils de Dieu et le bafouent publiquement ». Cette sévère mise en garde (et non une condamnation) nous rappelle que Seul le Christ est le Sauveur, et qu’il a des représentants sur terre que sont le Pape, les évêques et les prêtres. Si quelqu’un veut faire son chemin seul sans l’accord du prêtre, de l’évêque et du Pape, il se sépare de l’Eglise. Et nous n’avons surtout pas à les suivre. Sœur Faustine (§93) nous dit : « La vertu d’obéissance est tellement indispensable que, (même si la personne) faisait des bonnes actions en dehors de l’obéissance, elles deviendraient mauvaises ou sans mérite ».

envoi en mission

Concernant les faux prophètes, voici ce que dit Jr 14,14-17 : « 14 …Yahvé me dit : C’est le mensonge que ces prophètes prophétisent en mon nom; je ne les ai pas envoyés, je ne leur ai rien ordonné, je ne leur ai point parlé. 16 Quant aux gens à qui ils prophétisent, ils seront jetés dans les rues de Jérusalem, victimes de la famine et de l’épée; il n’y aura personne pour les enterrer, ni eux, ni leurs femmes, ni leurs fils, ni leurs filles. Je verserai sur eux leur méchanceté! (être privé de sépulture en Israël était perçu comme un mal horrible, faisant partie des châtiments dont on menaçait les impies) – Jr 23,16 : « N’écoutez pas les paroles de ces prophètes qui vous prophétisent; ils vous dupent, ils débitent les visions de leur cœur, rien qui vienne de la bouche de Yahvé ». Restez fidèles à la Parole de Dieu (Bible de Jérusalem) et aux dogmes de l’Eglise catholique, jetez ou brûlez les bibles faussées, falsifiées, et offertes par toutes les sectes, et surtout,  selon l’évangile d’aujourd’hui (v.8) « n’allez pas à leur suite ». Et si vous avez un doute sur l’Eglise Catholique ou si vous avez besoin de vous conforter sur les vérités révélées par le Christ à son Eglise, il faut venir vous former, entre autres au SEDIFOP. Cela consolidera votre foi et vous serez ancrés dans le Christ. Ne vous en faites pas pour la fin des temps de savoir quand cela se fera. Vivez tout simplement, jour après jour, votre vie dans la paix du Christ et ne tenez aucun compte de la date de la fin des temps. Parce que vivre constamment dans l’amour et la paix du Christ fera de vous, quelqu’un qui est toujours prêt pour le Royaume de Dieu, peu importe la date. N’ayez aucune peur des différentes annonces de la fin du monde, ce sera toujours faux car personne, à part Dieu, ne connaît cette date. Nous avons bien vu que la fin du monde annoncée à grand renfort de télévision pour le 21 décembre 2012 n’est pas arrivée. Et tout le monde a fini par rigoler car cette annonce des mayas était quasi scientifique.
Après avoir dénoncé les faux prophètes, Jésus dénonce la peur créée par les guerres, les tremblements de terre, les pestes, les famines, les phénomènes terrifiants, les persécutions, mais cela ne sera pas encore la fin. « Il faut que cela arrive d’abord ». Rappelons simplement que  cela arrive toujours depuis que le monde existe et que cela arrive sans cesse. Gardons la tête froide et restons toujours dans l’amour  du Christ. Ces versets de l’évangile d’aujourd’hui ont ce qu’on appelle un genre littéraire apocalyptique, une manière d’écrire, un style d’écriture voulu pour dire que Dieu est Maître de tout et donc aussi de l’Histoire, et que malgré les graves événements qui vont arriver, malgré les persécutions, malgré les dénonciations et les trahisons (v.16 : « vous serez livrés par vos père et mère, vos proches et vos amis »), malgré que vous serez haïs par tous (v.17), malgré tout cela, eh bien v.18, « pas un cheveu de votre tête ne se perdra », et au v.19  « c’est par votre constance », par votre persévérance dans la fidélité au Christ, par votre foi au Seigneur de la Vie « que vous sauverez vos vies » et que v.4 « vous n’aurez même pas besoin de préparer votre défense, car c’est le Christ lui-même qui vous donnera les armes de la sagesse pour vous défendre. Dieu est fidèle jusqu’au bout. Mettons notre confiance en Jésus.

Jésus Miséricordieux

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top