La Sainte Trinité (Jn 3, 16-18) – Francis COUSIN)

La Sainte Trinité

Trinité : c’est un mot qu’on ne trouve pas dans le Nouveau Testament.

Son apparition est tardive, seulement au IV° siècle, et après bien des péripéties sera officialisé au début du V° siècle.

Trinité : Tout le monde connait la définition : Un seul Dieu en trois personnes distinctes.

Mais qu’est-ce que cela signifie ?

Trinité : mot féminin, pour signifier trois personnes masculines … Le Père, le Fils et l’Esprit Saint …

Peut-être pour montrer ce qu’elle représente, ce qu’elle est en réalité :

L’amour du Père pour le Fils, pour l’Esprit Saint … pour l’humanité …

L’amour du Fils pour le Père, pour l’Esprit Saint … pour l’humanité …

L’amour du l’Esprit Saint, sommet de l’amour réciproque du Père et du Fils, pour le Père, pour le Fils, … pour l’humanité …

L’amour de chacune des trois personnes pour les deux autres et pour l’humanité …

L’amour : nom masculin, mais qui au pluriel devient féminin

Ne serait-ce pas pour montrer que l’amour de trois personnes de la Trinité, amour absolu, est aussi un amour maternel … « Une femme peut-elle oublier son nourrisson, ne plus avoir de tendresse pour le fils de ses entrailles ? Même si elle l’oubliait, moi, je ne t’oublierai pas. » (Is 49,15)

Trinité : mot qu’on ne peut utiliser avec justesse que pour parler de Dieu, même si certains auteurs l’utilisent pour d’autres choses. Dans ces cas, il faudrait utiliser les mots trio ou triade qui n‘ont pas du tout la même portée symbolique.

Trinité : mot qui recouvre une réalité difficile à comprendre, que l’on peut approcher, mais qu’on ne connaîtra véritablement que dans l’au-delà …

 

 

Et pourtant, les textes de ce dimanche sont sans doutes les plus courts de tout le lectionnaire : seulement onze versets pour les trois textes !

La Trinité est une histoire d’amour : « LE SEIGNEUR, LE SEIGNEUR, Dieu tendre et miséricordieux, lent à la colère, plein d’amour et de vérité » (première lecture), « Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. » (Évangile), « Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous : l’Esprit de vérité, lui que le monde ne peut recevoir … ; vous, vous le connaissez, car il demeure auprès de vous, et il sera en vous. Je ne vous laisserai pas orphelins, je reviens vers vous. » (Jn 14,16-18).

La trinité est aussi une histoire de présence de Dieu à nos côtés : Le Père : « Seigneur, … daigne marcher au milieu de nous. … tu pardonneras nos fautes et nos péchés, et tu feras de nous ton héritage. » (première lecture) « Voici que je vais conclure une alliance. » (Ex 34,10) ; Le Fils : « Voici que la vierge est enceinte, elle enfantera un fils, qu’elle appellera Emmanuel (c’est-à-dire : Dieu-avec-nous). » (Is 7,14) ; « Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. » (Mt 28,20) ; L’Esprit Saint : « Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. » (Jn 16,13).

À nous de répondre à cette présence de Dieu à nos côtés.

À nous de répondre à cet amour de Dieu envers nous : « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. … Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. » (Jn 15,9.11). « Soyez dans la joie, cherchez la perfection, encouragez-vous, soyez d’accord entre vous, vivez en paix, et le Dieu d’amour et de paix sera avec vous» (Deuxième lecture). L’amour donne la joie ; la joie donne la paix (intérieure et extérieure), et la paix favorise l’amour, l’amour de Dieu et des autres …

Essayons d’entrer dans cette communion d’amour de la Trinité, et de faire tout notre possible pour y demeurer, afin que, par notre exemple, cette communion d’amour fasse tache d’huile et s’étende, d’abord dans notre entourage … et dans le monde entier.

« Que la grâce du Seigneur Jésus Christ, l’amour de Dieu et la communion du Saint-Esprit soient avec vous tous. »

Seigneur Jésus,

il est difficile de comprendre

ce qu’est la Trinité …

Mais en fait,

il suffit de se laisser prendre par l’amour de Dieu

qui est de toujours et pour toujours,

et d’accepter sa présence aimante à nos côtés,

sur le chemin de la vie éternelle…

Francis Cousin

 

 

 

 

Pour accéder à la prière illustrée, cliquer sur le titre ci-après:

Prière dim Trinité A

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top