Dimanche de Pâques – par Francis COUSIN (Jn 20, 1-9)

« Jésus est ressuscité ! »

 Jour de Pâques, … jour de la Résurrection … Jésus est ressuscité !

Il y a environ deux mille ans … C’est vieux …

Mais on ne dit pas : « Jésus a ressuscité ! il y a deux mille ans. »

Ce serait alors un événement passé, vieux … mais qui n’aurait plus de répercussion sur nos vies actuellement. Un événement fini ! Mort ! (si on peut le dire ainsi …), comme on dirait : « César a envahi la Gaule en 50 avant Jésus-Christ. ».

NON.

On dit bien : « Jésus est ressuscité ! » … et il est toujours ressuscité, pour tout le temps… et il est vivant … chaque jour, sans arrêt …

Où est-il ?

Il « est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père … », comme on l’affirme dans le credo … mais étant Dieu, il est partout !

Dans le ciel avec ceux qui sont auprès de son Père …

Sur la terre, dans notre cœur, … et dans le cœur des autres : ceux que j’aime, et ceux que j’ai du mal à aimer … ou que je n’aime pas du tout !

« Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. » (Mt 28,20).

Il est aussi dans le cœur des soldats russes, et dans celui des Ukrainiens, ceux qui combattent, ceux qui ont fui, et ceux qui sont restés … dont quasiment tous les prêtres, les religieux et les religieuses, quel que soit leur Église d’appartenance … et qui célèbrent Pâques aujourd’hui ou dimanche prochain …

Mais sommes-nous vraiment conscients que Jésus est présent en nous, qu’il est vivant en chacun de nous ?

Oh ! En théorie, oui, bien sûr ! … mais pratiquement … ?

Car il faut bien le dire, nos cœurs sont bien souvent obscurcis … et nous avons du mal à voir Dieu en nous … même juste après avoir communié … et il est rare que nous voyons Dieu dans les autres …

« Ouvre nos yeux, Seigneur aux merveilles de ton amour », l’amour inconditionnel que tu as pour nous … et pour les autres…

Nous ne sommes pas les seuls à ne pas reconnaître Dieu … même les disciples de Jésus ne l’ont pas reconnu …

Et pourtant il leur avait annoncé sa résurrection par trois fois …

Marie-Madeleine, en entrant dans le tombeau vide, ne comprend pas : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau … », et, ensuite, elle ne reconnaît pas Jésus ressuscité … elle le prend pour un jardinier …

Dans l’évangile de ce jour, Pierre entre dans le tombeau … mais ne comprend pas ce qui s’est passé … Seul Jean, en entrant, a compris tout de suite : « Il vit, et il crut (…) [qu’] il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.». C’est sans doute l’amour qu’il avait pour Jésus qui le lui a fait comprendre …

Les disciples d’Emmaüs aussi : « Tu es bien le seul étranger résidant à Jérusalem qui ignore les événements de ces jours-ci. » ; « ayant pris le pain, il prononça la bénédiction et, l’ayant rompu, il le leur donna. Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent, mais il disparut à leurs regards. » ; Et de retour à Jérusalem, avec les apôtres : « Ils croyaient voir un esprit. (…) Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! » (Lc 24,18.30-31.37.39).

Un peu plus tard, au bord du lac de Tibériade : « Au lever du jour, Jésus se tenait sur le rivage, mais les disciples ne savaient pas que c’était lui. ». Ils ne l’avaient pas reconnu ! Ce n’est qu’après la pêche miraculeuse que Jean, encore lui, s’écria : « C’est le Seigneur ! » (Jn 21,7)

« On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. » disait le renard au Petit Prince (Antoine de Saint Exupéry).

Mais avec un cœur qui aime … et non pas un cœur de pierre …

Ne nous trompons pas de participe !

Dans notre manière de voir Jésus, passons de « a ressuscité. » à « est ressuscité ». Jésus Christ est ressuscité, vraiment ressuscité … et il est vivant au milieu de nous

Que nos yeux et notre cœur s’ouvrent à sa présence !

Seigneur Jésus,

Tu es ressuscité, nous le savons bien,

mais dans notre manière de te voir,

en nous ou chez les autres,

nous nous comportons souvent

comme si tu avais ressuscité,

comme si c’était un événement passé

qui n’a plus d’existence maintenant,

qui ne nous concerne plus !

Change nos cœurs, Seigneur,

Mets en eux TON amour !

 

                                                                                   Francis Cousin

Pour accéder à la prière illustrée, cliquer sur le lien suivant : Image dim Pâques C 1°

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top