Rencontre autour de l’Évangile – 3ième Dimanche de l’Avent

” Moi, je vous baptise avec de l’eau…

 Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint

et le feu.”

TA PAROLE SOUS NOS YEUX

Situons le texte et lisons  (Lc 3, 10-18)

Ce passage de l’évangile de Luc fait suite à celui de dimanche dernier. C’est le ministère de Jean Baptiste qui prépare les foules à accueillir le Messie qui arrive.

Regardons-réfléchissons-méditons

Faire lire lentement le texte

Les foules…  : Qui étaient ces gens qui venaient en foule à Jean Baptiste ?

Que devons-nous faire ? : Quelle est l’importance de cette question qui revient dans la bouche de ceux qui viennent se faire baptiser par Jean ?

Celui qui a… qu’il partage : Comment doit s’exprimer concrètement la conversion de celui qui possède ?

Des publicains : Quelle était la réputation qu’on faisait à ces employés des impôts ?

N’exigez rien de plus : Comment doit s’exprimer concrètement  la conversion de ces  collecteurs d’impôts ?

Les soldats : Qui sont ces soldats ?

Ne faites ni violence ni de tort à personne : Comment doit s’exprimer la conversion des soldats ?

Contentez-vous de votre solde : Pourquoi cette consigne de Jean Baptiste ?

Le peuple était en  attente : Qu’est-ce qu’il attendait ? Pourquoi cette attente était vive dans le peuple ?

Le Messie : Quelle idée le peuple se faisait du Messie ?

Il vient celui qui est plus puissant que moi …je ne suis pas digne…: Qu’est-ce que ces paroles nous révèlent de la personnalité du prophète Jean ?

Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et dans le feu : A quel moment avons-nous été baptisés (plongés) dans l’Esprit-Saint ? Et pourquoi le feu ?

L’image du blé que l’on bat…: Que signifie ce « nettoyage »  ?

Le grain dans le grenier : Que représente le grain ?

La paille brûlera dans un feu qui ne s’éteint pas : Que représente la paille ? Et le feu qui ne s’éteint pas ?

La Bonne Nouvelle : Quelle est cette Bonne Nouvelle ?

 

Pour l’animateur 

Les gens qui  venaient en foule se faire baptiser, c’était toutes ces personnes qui étaient classées comme pécheurs et qui étaient touchées par la prédication de Jean et qui voulaient changer de vie.

Que devons-nous faire ? Cette question montre bien que la conversion n’est seulement une réalité spirituelle, mais un changement dans la manière d’agir.

Celui qui possède : sa conversion doit s’exprimer par le partage.

Le fonctionnaire des impôts (publicain) dont la réputation est de s’enrichir sur le dos des gens, doit arrêter d’abuser et de tromper les gens.

Les soldats : ce sont les militaires de l’armée Romaine qui occupait la Palestine. Ils brutalisaient facilement les gens, et sans doute, extorquaient de l’argent pour arrondir leur fin de mois. Leur conversion doit s’exprimer par un respect des personnes, le refus de la violence et  se contenter de leur salaire.

L’attente du Messie, était comme une sorte de fièvre qui brûlait dans le cœur des gens du peuple. Le peuple attendait plutôt un Messie qui aurait libéré la terre d’Israël de l’occupant et y  établir un royaume puissant et florissant.

Jean Baptiste définit bien son rôle par rapport à Celui qui vient : le Messie. Le plongeon dans les eaux vives du Jourdain est bien différent du bain de l’Esprit et de feu que donnera le Christ à partir de la Pentecôte et qui sera une purification radicale du cœur.

Jean révèle son humilité, lui qui reconnaît la supériorité de Jésus et se sent indigne de faire sur lui le geste de l’esclave : ‘défaire la courroie de ses sandales’. La coutume voulait que celui  qui baptise déchausse  celui qu’il allait baptiser avant de l’aider à se dévêtir. Jean dit simplement qu’il n’est pas digne de baptiser Jésus.

Celui qui vient est avant tout le juge des derniers temps : il va nettoyer son peuple (la paille représente tout ce qui est sans valeur, tout ce qui ne pèse pas lourd dans notre vie, les impuretés qui seront définitivement détruites; le blé, c’est  au contraire, tout ce qui donne valeur à notre vie, tous « les fruits » de bonté, de justice.) Cependant la sévérité qui termine le passage ne correspond pas au comportement que Jésus a eu devant les pécheurs.

La Bonne Nouvelle, c’est le Don de Dieu, la réalisation de la promesse du Sauveur, c’est l’arrivée du Messie Sauveur.

 

TA PAROLE DANS NOTRE COEUR

Dieu très bon, nous le croyons, ton Fils vient apporter aux captifs la liberté et annoncer ta joie au monde. Ne permets pas que nous doutions de lui, accorde nous d’être témoins de son Royaume, maintenant et toujours

 

TA PAROLE DANS NOS MAINS

La Parole aujourd’hui dans notre vie

Quelle est la Bonne Nouvelle de ce passage d’évangile ?

Quel visage de Dieu nous est révélé ?

Le Dieu invite tous les hommes à accueillir Celui qui vient les libérer de leurs péchés, transformer leur vie et les plonger dans la vie nouvelle grâce à l’Esprit Saint.

Cette page d’évangile ne parle pas de pratiques religieuses pour se convertir, mais de conversion dans le comportement envers les autres. Une vraie conversion se traduit en actes.

Qu’est-ce que Jean Baptiste nous demanderait aujourd’hui de changer concrètement dans notre vie (Quels gestes ?  Quelles démarches ? Quel engagement ?)  Pour nous préparer à accueillir le Seigneur Jésus ? (dans la vie en société, dans notre vie professionnelle, dans notre vie en  paroisse)

Le peuple était en attente. Et nous ? 

-sommes-nous en attente de la venue de Jésus :

–  dans notre vie personnelle, aujourd’hui ? car il n’a pas encore toute la place ;

–  dans notre paroisse ? car beaucoup de nos frères ne l’ont pas encore accueilli

–  dans notre société ? car il y a encore beaucoup d’injustices, d’abus de pouvoir, de violence…(Attendre, c’est  nous préparer, c’est préparer la maison, c’est nettoyer, mettre de l’ordre. C’est aussi vivre dans l’espérance.)

Lui vous baptisera dans l’Esprit-Saint

Ce que Jean Baptiste a annoncé, s’est réalisé pour nous : le  Christ nous a plongés dans l’amour du Père à notre baptême en nous donnant l’Esprit-Saint. C’est un Esprit de communion. C’est un feu qui est chaleur et lumière ; un feu qui purifie. Comment vivons-nous de cet Esprit Saint aujourd’hui ?

 

ENSEMBLE PRIONS   

Viens renaître en nous, Source de la vie ! (tous reprennent)

Viens nous libérer, Prince de la Paix

Viens nous justifier, Germe de justice

Viens nous relever, Enfant du Très-Haut !

Viens tout éclairer, Lumière du monde

Viens tout rénover, Jésus, Fils de Dieu.

Chant : Toi qui es Lumière 151 ou « Viens pour notre attente » p.152)

 

Notre  Père

 

 

Pour lire ou imprimer le document en PDF cliquer ici : 3ième Dimanche de l’Avent Année C

 

 

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top