Rencontre autour de l’Evangile – 5ième Dimanche de Carême

 

 “Si le grain de blé tombé en terre meurt,

il porte beaucoup de fruit »

5ième carême 2

TA PAROLE SOUS NOS YEUX

Situons le texte et lisons  (Jn 12, 20-33)

Jésus est à Jérusalem pour sa troisième fête de Pâque. L’heure de sa Passion et de sa Mort approche. Dans le texte de ce dimanche, il donne le sens de sa mort. Il donne aussi un indice sur le genre de mort qui l’attend.

Le sens des mots

Les Grecs… à Jérusalem pour adorer Dieu : Qui sont ces Grecs qui adorent Dieu à Jérusalem ?

Durant la Pâque : Qu’est-ce que les juifs célébraient dans cette grande fête ?

Voir Jésus : Quelles sont les différentes manières de voir quelqu’un ?

L’heure est venue pour le Fils de l’homme : Qui est le « Fils de l’homme » et qu’est-ce que « l’heure » dont parle Jésus ?

La petite parabole du grain de blé : Qui est ce grain de blé ? Quel sens Jésus donne à sa mort ?

Je suis bouleversé : Comment comprendre cette parole de Jésus ?

Père glorifie ton nom : Qu’est-ce qui va glorifier le nom du Père ?

Du ciel vint une voix : Se rappeler ce qui s’est passé au baptême de Jésus et à la Transfiguration.

Voici maintenant que ce monde est jugé : Que veut dire Jésus ? Par qui est-il jugé ?

Le prince de ce monde va être jeté dehors : De qui Jésus parle-t-il ?

Quand j’aurai été élevé de terre : Que veut dire Jésus ?

J’attirerai à moi tous les hommes : Que nous révèle Jésus dans cette  parole ?

Pour l’animateur

Les grecs dont il est question sont des sympathisants de la religion juive. Ils sont à Jérusalem pour la fête de Pâque.  La Pâque juive était la plus grande fête juive célébrée pour commémorer la libération du peuple hébreu, l’Exode.

Voir Jésus, pour saint Jean, c’est plus que le regarder avec ses yeux. C’est pénétrer, percevoir quelque chose de la personne de Jésus. La vue directe et sensible de Jésus est à la base de la démarche de foi. La démarche des Grecs est religieuse.

 La réponse de Jésus peut déconcerter. En fait, Jésus va au fond du désir des Grecs : en entrant dans sa Passion, Jésus va vivre son Heure, l’Heure qui va éclairer toute la vie de Jésus et permettra de voir qui il est vraiment : le Sauveur de tous les hommes.  L’Heure de Jésus c’est à la fois la mort et la glorification. Jésus choisit d’accomplir le dessein de Dieu, de son Père : c’est pour cela qu’il est arrivé à cette heure.

La petite parabole du grain de blé donne le sens de la mort de Jésus : le grain de blé enseveli et resurgi, c’est Jésus. La mort de Jésus c’est l’acte suprême de son amour pour son Père et pour les hommes.

La voix du ciel, comme au baptême et à la transfiguration de Jésus, c’est le Père qui manifeste ainsi qu’il approuve l’acte d’offrande d’amour de son Fils.

Le prince de ce monde, (Satan, l’adversaire), est jeté dehors, c’est à dire vaincu, tandis que Jésus est élevé de terre. Pour saint Jean, c’est quand Jésus est  élevé sur la croix qu’il est exalté et glorifié par le Père. La croix exerce une attraction universelle pour le salut de tous les hommes. Venir à Jésus, pour saint Jean, c’est croire.

TA PAROLE DANS NOS COEURS

Seigneur Jésus, te voici arrivé à ton Heure, l’Heure pour laquelle ton Père t’a donné aux hommes, l’Heure de ta Mort et de ta Glorification pour le salut de tous les hommes. Tu es, toi-même, ce grain de blé qui est tombé en notre terre pour porter beaucoup de fruit : faire de tous les hommes des  enfants bien-aimés pour ton Père. Nous te rendons grâce pour ton amour qui est allé jusqu’au bout.

TA PAROLE DANS NOTRE VIE

Comme Philippe et André pour les Grecs, pourrions-nous être aujourd’hui des intermédiaires permettant aux incroyants de rencontrer Jésus ? Sommes-nous attentifs à ceux qui désirent connaître et rencontrer Jésus ?

C’est la vie donnée de Jésus (grain qui meurt) qui a porté beaucoup de fruit : le salut de tous les hommes. Le grain de blé enseveli et resurgi, c’est Jésus, c’est aussi chacun de nous, «enseveli en sa mort par le baptême » (Rm 6,4) fils et fille du père : Est-ce que notre vie est donnée par amour pour nos frères ?

 

ENSEMBLE PRIONS 

Prier avec le chant  : Le grain de blé (carnet paroissial p.194 ; lire si on ne peut pas le chanter)

Ou

« Quand je serai élevé de terre, j’attirerai tout à moi »

Magnificat

Notre Père.

 

 

 

 

 

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top