Rencontre autour de l’Évangile – Dimanche des Rameaux et de la Passion

“Voici que ton Roi vient vers toi, plein de douceur”

(Mt 21,1-11)

 

 TA PAROLE SOUS NOS YEUX

Ensemble lisons et comprenons les mots important (Mt 21, 1-11) 

Relevons juste quelques éléments du contexte de notre passage :

         1 – En Mt 20,17-19, Jésus, sur le chemin qui le conduira à Jérusalem, annonce pour la troisième fois sa Passion : « Montant à Jérusalem, Jésus prit à part les Douze disciples et, en chemin, il leur dit : « Voici que nous montons à Jérusalem. Le Fils de l’homme sera livré aux grands prêtres et aux scribes, ils le condamneront à mort et le livreront aux nations païennes pour qu’elles se moquent de lui, le flagellent et le crucifient ; le troisième jour, il ressuscitera. »

        2 – Puis il dit (Mt 20,28) : « Le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude ». 

         3 – Et juste avant notre récit, il guérit deux aveugles (Mt 20,29-34 ) : «  Deux aveugles, assis au bord de la route, apprirent que Jésus passait, et ils crièrent : « Prends pitié de nous, Seigneur, fils de David ! » (« Eléison émas » : « Fais-nous miséricorde, prends-nous en compassion ! ») La foule les rabroua pour les faire taire. Mais ils criaient encore plus fort : « Prends pitié de nous, Seigneur, fils de David ! » Jésus s’arrêta et les appela : « Que voulez-vous que je fasse pour vous ? » Ils répondent : « Seigneur, que nos yeux s’ouvrent ! » Saisi de compassion (Littéralement : « bouleversé jusqu’au plus profond de ses entrailles »), Jésus leur toucha les yeux ; aussitôt ils retrouvèrent la vue, et ils le suivirent ».

            Ce contexte donne le ton de tout ce qui suivra :

            1 – Jésus sait-il ce qui l’attend ?

            2 – Comment se présente-t-il ? Qui est-il donc pour chacun d’entre nous?

            3 – A qui renvoient ces deux aveugles ?

L’entrée de Jésus à Jérusalem 

  • Relire le début de notre texte qui précède la citation du prophète Zacharie, puis le dernier verset où nous apprenons ce que les foules disent de Jésus… De fait, comment se comporte-t-il en ces trois premiers versets ?

  • A l’époque, Israël attendait le venue du Messie, et les textes prophétiques qui l’annonçaient étaient connus de tous, comme celui du prophète Zacharie cité ici par St Matthieu. La TOB a traduit : « Voici que ton roi vient à toi, humble»… Nos missels ont : « Voici que ton roi vient vers toi, plein de douceur »… En mettant les deux ensemble, nous retrouvons : « Je suis doux et humble de cœur » (Mt 11,29).

                Lisons le texte de Zacharie (Za 9,9-10 ; traduction liturgique) :

                « Exulte de toutes tes forces, fille de Sion !

                Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem !

                Voici ton roi qui vient à toi : il est juste et victorieux,

                pauvre et monté sur un âne, un ânon, le petit d’une ânesse.

    (10)      Ce roi fera disparaître d’Éphraïm les chars de guerre,

                et de Jérusalem les chevaux de combat ;

                il brisera l’arc de guerre, et il proclamera la paix aux nations.

                Sa domination s’étendra d’une mer à l’autre,

                            et de l’Euphrate à l’autre bout du pays. »

                1 – En entrant donc à Jérusalem, assis sur une ânesse accompagnée de son petit, qu’est-ce que Jésus dit à tous, et cela sans un mot ?

                Or, le Messie devait appartenir à la lignée de David, et donc être « fils de David » pour que s’accomplisse la promesse de Dieu à David (2Sm 7,12-16) : « Quand tes jours seront accomplis et que tu reposeras auprès de tes pères, je te susciterai dans ta descendance un successeur et je rendrai stable sa royauté… Je rendrai stable pour toujours son trône royal… Ainsi ta maison et ta royauté subsisteront toujours devant moi, ton trône sera stable pour toujours. »

    Comment les foules acclament-elles Jésus, quel titre lui donnent-elles ?

    Qu’ont-elles donc reconnu en lui, même si c’est encore imparfaitement ?

     

Pour l’animateur 

       – En situant le texte, nous avons bien perçu à quel point Jésus savait ce qui l’attendait, Lui qui est le Serviteur du Père, ne cessant de travailler à ce que sa volonté s’accomplisse. Et quelle est-elle ? « Dieu veut que tous les hommes soient sauvés » (1Tm 2,3-6). Être Serviteur du Père signifie donc pour Lui être serviteur de tout homme pour travailler à son salut, et donc faire en sorte qu’il vive le plus pleinement possible en participant à la Vie même de Dieu, à sa Lumière… Le péché nous a tous plongés de cœur dans les ténèbres ? Ces deux aveugles nous représentent tous : bouleversé par les souffrances de l’humanité, occasionnées le plus souvent par son péché, Jésus va donner sa vie « pour lui ouvrir les yeux, afin qu’elle revienne des ténèbres à la Lumière, de l’empire de Satan à Dieu, et qu’elle obtienne, par la foi en Lui, la rémission de ses péchés et une part d’héritage avec les sanctifiés » (Ac 26,18).

            – Jésus, au début de notre Evangile, se comporte bien comme un prophète.

            – Sans un mot, à la lumière de la prophétie de Zacharie, Jésus se présente comme le roi promis, le messie attendu, le fils de David qui devait venir. Et les foules l’acclameront bien ainsi…

            – Assis sur cette ânesse et non sur un cheval de guerre, Jésus se présente comme un Roi Doux. Zacharie l’appelle aussi « juste, victorieux, pauvre ». Son œuvre principale sera d’enlever dans le monde entier toute violence pour que règne sa Paix. Avec Lui, l’attitude « juste » est donc : « être artisan de paix ». « Insulté sans rendre l’insulte, maltraité sans faire de menaces » (1P 2,21-25), Jésus se révèlera victorieux de toute haine, méchanceté, violence, en y répondant toujours par une attitude de Paix et d’Amour. Sa résurrection manifestera cette pleine victoire de Dieu sur le mal et ses conséquences les plus dramatiques… 

            – C’est par le Don de l’Esprit Saint, « Esprit de Force, d’Amour et de maîtrise de soi » (2Tm 1,7) que le disciple de Jésus pourra lui aussi avoir l’attitude juste d’un artisan de paix. Et en le vivant, « il poussera des cris de joie » car « le fruit de l’Esprit est amour, joie, paix » (Ga 5,22).

 

TA PAROLE DANS NOS CŒURS :     

Tu es la Résurrection et la vie, Seigneur Jésus. Celui qui croit en toi ne mourra jamais.

Quand nous sommes dans le deuil, tu n’es pas loin de nous. Nous sommes tristes, mais nous ne sommes pas accablés comme ceux qui n’ont pas d’espérance. Quand tu es là, la mort n’est pas victorieuse. Donne-nous de croire fermement à ta Résurrection et de croire aussi fermement que nous aussi nous allons ressusciter en Toi.

   

TA PAROLE DANS NOS MAINS :

La Parole aujourd’hui dans notre vie

 Regardons maintenant Jésus avec notre regard de foi, pour notre « aujourd’hui », en relisant la prophétie de Zacharie :

  • Que nous redit le fait qu’il soit assis sur une ânesse et non sur un cheval ? Noter les adjectifs employés par Zacharie pour le décrire.

  • Quelle sera son œuvre principale et jusqu’où s’étendra-t-elle ? Quelle est donc avec lui l’attitude « juste » ? Bientôt, en vivant sa Passion, de quels comportements ‘humains’ sera-t-il « victorieux » ? Et finalement, quelle sera pour lui la conséquence la plus dramatique de ces comportements, et donc sa « victoire » la plus éclatante ?

  • Enfin, par quel Don règnera-t-il dans le cœur de celles et ceux qui lui remettront leur foi pour leur permettre d’être justes comme Lui est juste, victorieux comme Lui est victorieux ? En se souvenant du début de Zacharie, quelle en sera aussi la conséquence ?

Ensemble prions

« Aujourd’hui, le Christ entre à Jérusalem, la Ville sainte, où il va mourir et ressusciter. Mettons toute notre foi à rappeler maintenant le souvenir de cette entrée triomphale de notre Sauveur ; suivons-le dans sa passion jusqu’à la croix pour avoir part à sa résurrection et à sa vie »…

 

 

 Pour lire ou imprimer le document en PDF cliquer ici : Rameaux année A

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top