Seuls les baptisés sont-ils enfants de Dieu ?

On peut être choqué par une phrase qu’on lit parfois dans un bulletin paroissial : «  Sont devenus enfants de Dieu par le baptême, un tel et un tel… » Mais alors, les milliards d’hommes et de femmes qui ont vécu ou vivent sans être baptisés ne sont-ils pas les enfants de Dieu ?

Dieu ne connaît pas nos limites, il est le Père de tous, son Esprit est à l’œuvre en tout homme, son amour déborde les frontières de l’Eglise. La grâce de Dieu n’est pas limitée par les sacrements. Les évêques au Concile Vatican II ont affirmé : « Puisque le Christ est mort pour tous et la vocation dernière de l’homme est réellement unique, c’est-à-dire divine, nous devons tenir que l’Esprit saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’être associés au mystère pascal. » (Gaudium et spes 22, 5) Les chrétiens participent à ce mystère par le sacrement du baptême. Est-ce que Dieu aime moins ceux qu’il n’a pas choisis ? Non. Tout être humain est enfant de Dieu, aimé d’un amour spécifique, choisi pour une mission qui n’appartient qu’à lui.

baptêmeMais quelle grâce et quelle joie de savoir que par le baptême nous sommes devenus enfants bien-aimés du Père avec Jésus notre frère aîné ! de pouvoir dire à Dieu « notre Père » ! Quelle responsabilité aussi ! L’amour de Dieu est manifesté à quelques-uns afin qu’ils soient témoins de l’amour de Dieu pour tous. C’est la mission du chrétien.

Père Antoine DENNEMONT

 

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Question antispam * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Top